Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
FIRE IN FAIRYLAND
CHRONIQUE FIRE IN FAIRYLAND - review
Contact groupe http://www.myspace.com/fireinfairyland
Audio / Video
Mise en ligne le : 29 juin 2013  | Intervieweur : Chart | Traducteur : CHART

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
01. Salut et merci d’avoir accepté de répondre à cette interview, est-ce que vous pourriez en guise d’introduction nous présenter le groupe et son histoire ?

Salut à vous ! Nous avons formé FIRE IN FAIRYLAND en 2009. Après avoir sorti l’album « Lit », nous avons eu quelques changements dans le line up. Cependant, la composition actuelle du groupe est la meilleure que nous pouvions imaginer. Tout le monde est concentré sur son travail, l’amitié est sincère et nous aimons ce que nous faisons, c’est indescriptible. Cela a eu pour conséquence de nous pousser à travailler aussi dur que nous le pouvions afin de voir où cela nous mènerait. Alors, nous avons commencé à travailler sur l’album « #2 » et nous sommes rendus aux Dailyhero Studios de Berlin en Janvier 2012. C’était une expérience incroyable bien que fatigante. Nous sommes restés concentrés pendant 3 semaines sur rien d’autre que notre musique (et l’alcool bien entendu) mais à la fin, nous étions vraiment fiers de l’album que nous avions écrit. Nous sommes donc maintenant en train de sortir notre second album, «For A Glimmer Of Limelight", ravis de partager nos chansons avec autant de personnes et une seule chose est sûre : Nous ne sommes définitivement pas finis, tout cela ne fait que commencer !
Nous sommes :
Anna – Vocals
Torben – Guitar, Vocals
Hannes- Guitar
Pasco – Bass
Flo – Drums


02. Comment s’est passée l’écriture de cet album ?

L’écriture de "For A Glimmer Of Limelight" était assez intense car nous disposions de seulement 6 mois pour écrire 10 morceaux (ce qui était le nombre minimum de morceaux que nous avions décidé de faire paraître sur le disque). Cela peut être très difficile d’écrire des morceaux et d’être créatif lorsque c’est le moment de l’être. Les choses ne se passent pas toujours comme on le voudrait. Ici il manque un pont, là vous avez toujours besoin d’un second couplet mais tu dois toujours rester concentré et continuer de travailler. Nous l’avons fait et tout s’est bien terminé.
Le nombre de sessions d’écriture était assez faible parce que nous avons tous un travail, l’école ou l’université ce qui nous oblige à tous d’écrire à la maison. Nous composons, travaillons et écrivons les textes à la maison. En répétition, nous assemblons les morceaux ensembles et doucement mais surement nous savions que nous étions en train de faire un bon album.


03. Comment s’est passé l’enregistrement ?

Les enregistrements de notre dernier album ont été assez intenses. L’un dans l’autre nous avons passé un très bon moment et nous ne regrettons pas une seule minute que nous avons passé à enregistrer cet album mais il y a eu aussi des moments difficiles et fatigants. Il y avait toujours un membre du groupe en enregistrement et il y avait donc toujours 4 personnes pour boire des bières, manger, jouer à des jeux vidéos ou pour hurler sur un autre (souvent tout en même temps). Cela peut être très difficile de ne pas avoir un endroit où l’on peut aller se cacher et avoir une minute de paix au lieu d’être au milieu de ce chahut. Et depuis, nous sommes tous des amis proches avec un degré d’inhibition assez bas ce qui donne parfois des moments d’engueulade. Cela peut paraître pire que cela ne l’était réellement. Nous ressemblons plus à une famille avec ses moments de colère. Mais en fin de compte, nous sommes là les uns pour les autres. Finalement, nous y sommes arrivés et nous avons passé trois semaines merveilleuses à Berlin qu’aucun de nous n’oubliera. Les moments en studio, c’est la guerre.


04. Est-ce que tu peux nous en dire un peu plus sur vos paroles ?

La plupart de nos textes parle des sujets avec lesquels les adolescents ont à faire face sur le chemin pour devenir adulte, des choses merveilleuses comme le sexe et l’amour, les fêtes jusqu’aux problèmes relationnels et la difficulté à être ce qu’ils veulent être. Cela va avec des hauts et des bas, comme dans la vraie vie.
Nous continuons à mélanger nos propres expériences avec ce que nous pensions qui aurait pu arriver et cela donne une histoire à la fois belle et dure sur ce qu’est la vie. L’un dans l’autre, il y a un message positif qui se dégage de nos textes : Vivez et profitez de votre vie, peu importe les problèmes auxquels vous devez faire face même s’ils paraissent insolubles. Il y a tant à vivre, ne vous arrêtez jamais ! ».


05. Quelles sont vos principales sources d’inspiration ?

Lorsque c’est le moment de composer, nous avons tous nos influences et nos propres sources d’inspiration. Il y a tant de bons groupes, cela prendrait une éternité pour tous les citer. Pour notre dernier album, nous avons été surtout influencés par A DAY TO REMEMBER, FOUR YEAR STRONG, DEAF HAVANA, entre autres. Nous sommes constamment en train de chercher de nouvelles sources d’inspiration afin d’affiner notre propre style.


06. Quels sont vos autres projets pour cette année ?

Nous voulons partager notre musique avec le plus de monde possible ! Il n’y a rien qui a plus d’importance pour nous que de jouer en concert, être au contact de ceux qui apprécient notre dur labeur et de rencontrer autant de gens cools sur la route. Nous sommes reconnaissants envers chaque fans et c’est très important pour nous de leur donner la chance de nous voir jouer en live dans autant d’endroits et autant de fois que possible.
En gros, ce que nous allons faire cette année, c’est jouer beaucoup et commencer à écrire le troisième album.


07. Merci d’avoir répondu à cette interview, je vous laisse le mot de la fin :

Merci pour tout le soutien que nous avons reçu au fil des années. Cela signifie que notre musique touche beaucoup de monde maintenant et nous remercions chacun d’entre vous !
Soyez certains de nous voir en live et que le troisième album arrive.

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock
01. Hello and thank you for accepting this interview, can you first
introduce the band and its history?

Hey there!
We founded FIRE IN FAIRYLAND in 2009. After releasing our debut album "Lit" we had some changes in our line-up but the actual constellation of the band is the best we could imagine. The mixture of focused work, honest friendship and doing what we're loving the most is indescribable. As a consequence we decided to work as hard as we can and see where this will take us. So we started writing album #2 and hit the dailyhero studios in Berlin in January 2012. It was an amazing but also exhausting experience focusing 3 weeks on nothing but your own music (and alcohol of cause) but in the end we're so proud of the record that we wrote. So here we are releasing our second album "For A Glimmer Of Limelight", stoked to share our songs with as many people as possible and one thing is for sure: we're definitely not done yet, it's all just starting!

We are:
Anna – Vocals
Torben – Guitar, Vocals
Hannes- Guitar
Pasco – Bass
Flo – Drums


02. How was the writing session for this album?

Writing "For A Glimmer Of Limelight" was pretty intense because we only had about 6 months to write at least 10 songs (which was the minimum number of songs we decided the record should include). It can be very difficult to write songs and be creative when you kind of have to be and so things not always turned out the way we wanted to. There's is a bridge missing, there you still need a second verse but you just have to stay focused and keep on working. We did and it turned out well.
The number of actual "writing sessions" was pretty low because we're all stuck in a job, school or university which forced us to do a lot of writing at home. We wrote most of the songs at home, we practiced most of the songs at home and we were texting most of the songs at home. At rehearsal we put the pieces together and slowly but surely we knew that this is going to be a good record.


03. How was the recording process with your last album?

The recordings for our latest album were pretty intense. All in all we had a great time and we don't regret a minute we spent recording that record but there were also really exhausting and annoying times. There's always just one member of the band recording his/her part so there are always at least four people left drinking beer, eating fast-food, playing video games or yelling at each other (often everything at the same time). It can be really hard having no actual place to hide and not being able to get a minute of peace for all you want is a moment to take a nap for an hour instead of being in the middle of a yelling, drinking, eating, farting bunch of crazy people. And since we're all close friends our inhibition levels are as low as one can imagine which sometimes resulted in even more annoyed yelling. This actually might sound worse than it really was. We're much like a family and families fight. But in the end we're there for each other and try to care as much as we can. So we did and finally we had a wonderful time spending three weeks in Berlin that no one of us will ever forget. Studio time is war.


04. Can you tell us a little bit more about your lyrics?

Most of our lyrics are stories about things that average teenagers have to deal with on their way to adulthood. From beautiful things like love and sex, wild party nights right to relationship problems and struggling with who they are and who they want to be. It constantly goes up and down – just like it does in real life.
We keep mixing up our own experiences with thoughts about what „could have been“ and this is resulting in genuine stories about how hard and also how beautiful life can be.
All in all there's a rather positive message coming from our lyrics that say: „live and enjoy your life no matter what problems you might have to face and how insoluble they seem. There is so much to live for, don't you ever stop!“


05. What are your most important sources of inspiration?

When it comes to writing music we all have our own sources of influence and inspiration. There are so many great bands, it would take forever to specify them all. Referring to our latest album we've been mostly inspired by such bands as A DAY TO REMEMBER, FOUR YEAR STRONG, DEAF HAVANA and more. We're constantly searching for new sources of inspiration to refine our own style more and more.


06. What are your projects for this year?

We want to share our music with as many people as possible! There's nothing that means more to us than playing shows, get in touch with those who appreciate our hard work and getting to know many great people on the road. We're thankful for every single fan and it's very important to us to give them the chance to see us live in as many places and as many times as possible.
So basically what we're up to this year is playing lots, lots, lots of shows and slowly starting with the writing progress for album #3.


07. Thanks for your answers, I give you the final word :

Thanks for all the support we've been getting over the years. It means the world to us that people actually grapple with the music we wrote and we're thankful for every single one of you!
Make sure to check us out live and be sure that album #3 is coming,


PARTAGER :