Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
HOPES OF FREEDOM
CHRONIQUE HOPES OF FREEDOM - review
Contact groupe https://www.facebook.com/hopesoffreedom
Audio / Video
Mise en ligne le : 06 juin 2013  | Intervieweur : Chart | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
01. Salut et merci d?avoir accepté de répondre à cette interview, est-ce
que vous pourriez en guise d?introduction nous présenter le groupe et
son histoire ?

Hopes of Freedom est né en 2007. Nous avons tout de suite commencé à composer dans une veine heavy metal traditionnel/power metal. Au bout de quelques mois, les influences folks sont arrivés d’elles-mêmes et par la suite, nous avons essayé d’assumer ce mélange power metal avec des influences celtiques. Après quelques changements de membres et plusieurs concerts, nous avons sorti notre 1e EP 5 titres en 2010.
Deux ans après, nous avons sorti notre 1e album intitulé simplement « Hopes of Freedom ». Nous avons également signé avec Brennus Music et M&O Office.
Aujourd’hui, le groupe est constitué de Loris Brix (basse), Clément L’Heryenat (batterie), Thibault Hennart (guitare) et de moi-même, Lucas Lambert (chant/guitare).

02. Comment s?est passée l?écriture de cet album ?

Cette période d’écriture a duré 5 ans en fait. Les tous premiers que nous avons écrit après la création du groupe se retrouvent sur cet album. Des morceaux comme « Your Life in my Hands » ou « Ride in the Sky » sont vieux de 5 ans même si nous les avons réarrangé de nombreuses fois afin qu’elles collent à ce que le groupe devenait d’année en année. Les derniers morceaux ont été écrit juste quelques mois, voire quelques semaines, avant d’entrer en studio.
Pour les paroles, ça a été la même chose. Contrairement aux musiques que je compose tout seul et que nous travaillons et réarrangeons tout ensemble (à l’exception de « Masters of the World » qui est de Clément Simon, notre ancien guitariste), j’ai toujours écrit les paroles avec notre bassiste attitré. Donc Loris pour les derniers morceaux de l’album. On a donc pas moins de 4 auteurs différents pour les paroles de cet albums.

03. Comment s?est passé l?enregistrement ?

Plutôt bien dans l’ensemble. Nous étions bien préparés à ces deux semaines d’enregistrement. La batterie et la basse ont été bouclées très rapidement et nous avons donc pu prendre plus de temps pour les arrangements de guitares et de chant/chœur. J’avais une petite appréhension sur le fait que oui ou non ma voix tiendrait les deux semaines pour l’enregistrement et au final, nous avons trouvé un bon rythme qui a fait que nous n’avons pas été ralentis par d’éventuels soucis vocaux.

04. Est-ce que tu peux nous en dire un peu plus sur vos paroles ?
Toutes nos paroles sont liées en fait. L’album raconte une histoire qui se passe dans un univers « heroic fantasy » et chaque chanson est un chapitre de cette histoire. Ca s’est fait vraiment naturellement au début. Nous avions écrit les paroles d’un morceau puis un deuxième morceau et c’est là que nous nous sommes dit « mais pourquoi le personnage dans ces deux morceaux ne seraient pas le même ? » et à partir de là nous avons créé toute l’histoire. L’album narre donc l’épopée d’un homme qui s’émancipe du règne tyrannique de son roi. Très rapidement, son destin va l’appeler à travers une voix mystérieuse à sauver l’Humanité du retour des Anciens Dieux et à mener une guerre au nom de la Liberté.

05. Quelles sont vos principales sources d?inspiration ?
Nous avons tous des sources d’inspirations différentes. A travers ce groupe, nous avons essayé de mélanger nos influences heavy/power metal à nos influences folk/celtiques. Et comme nous sommes des grands amateurs d’heroic fantasy, nous avons essayé d’offrir en plus d’une musique, un visuel et un univers.

06. Quels sont vos autres projets pour cette année ?
Maintenant que nous sommes signé, nous allons pouvoir nous concentrer à fond sur la musique. Le mois de juin va être pas mal chargé en concert en Normandie, par chez nous, mais nous sommes en train de bosser sur des concerts un peu partout en France pour les prochains mois. Rien de calé encore mais nous y travaillons.
Sinon, nous avons deux/trois projets sous le coude que nous commençons à préparer, notamment la création de notre site internet, mais rien de concret encore.

07. Merci d?avoir répondu à cette interview, je vous laisse le mot de la
fin :

Merci de nous avoir laissé cet espace de paroles ! N’hésitez pas à nous suivre via un célèbre site de réseaux sociaux en attendant l’arrivée de notre propre site internet. Nous travaillons actuellement à jouer un peu partout donc peut-être passerons nous prochainement près de chez vous, venez donc nous voir en live.
Let Freedom come !

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :