Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
NO SUN IN SAN FRANCISCO
CHRONIQUE NO SUN IN SAN FRANCISCO - review
Contact groupe https://www.facebook.com/nosuninsanfrancisco
Audio / Video
Mise en ligne le : 06 août 2013  | Intervieweur : ZERO | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
Salut à vous ! Tout d\'abord pouvez vous présenter à nos lecteurs et nous expliquer votre choix de nom de groupe (personnellement je le trouve plutôt classe) ?

Bonjour lecteurs de Pavillon 666 ! Nous sommes No Sun In San Francisco, de Lausanne en Suisse et nous faisons du Hard depuis à peu près 2 ans. Nous avons sorti notre premier album, intitulé Principles And Particles, à la fin du mois de février 2013.
Notre nom de groupe... En fait il n'y a pas de signification particulièrement réfléchie là-derrière. Au moment de devoir trouver quelque chose, tout le monde avait des idées un peu différentes (nous sommes 5) et on a jamais réussi à trouver un accord unanime (même à ce jour!). Du coup on a associé plusieurs idées ensemble et ça a donné No Sun In San Francisco. Ça suscite en tout cas pas mal d'attention et de commentaires, ce qui est plutôt une bonne chose finalement.


Lausanne est un véritable vivier de groupes de post hardcore de qualité . Ce cadre a-t-il influencé d\'une certaine façon votre démarche artistique?
Dans cet ordre d?idées y a t-il des groupes issus de cette scène dont vous vous sentez proches ou dont vous appréciez particulièrement le travail?

Effectivement, à Lausanne le ratio population / groupes de qualité (et pas forcément que dans le post hardcore ou le Hard tout court) est assez hallucinant. Alors forcément quand tu vis dans ce « vivier », que tu côtoies tous ces groupes, tu es en quelque sorte influencé, que tu le veuilles ou non. Ça te pousse aussi à essayer de créer quelque chose différent. C'est très stimulant.

À Lausanne, tu as nos copains d'Abraham qui se sont installés sur le devant de la scène post-hardcore et qui le méritent bien… Et puis il y a toujours Kruger, qui, lorsque on avait pas encore de barbe, a été une de nos premières influences locales et, si on peut dire ça, notre première expérience du « post-hardcore-de-qualité » qui nous a ouvert les yeux sur bon nombre d'autres classiques du genre qui nous influencent toujours aujourd'hui.


Quelles sont vos ambitions et objectifs avec la sortie de ce premier album? (tournée, clips...)

Le but premier en sortant ce disque était tout d’abord de, littéralement, sortir un album. C’est quelque chose qu’aucun de nous n’avait jamais fait avant et ça nous a demandé un gros boulot. Une fois que Principles And Particles est sorti on a fait quelques dates en Suisse mais on s’est surtout rapidement remis au travail. On a cette envie de sortir un EP assez rapidement, en fin d’année si tout va bien, et profiter de l’élan dans lequel nous sommes en ce moment. La sortie de notre premier album nous a beaucoup appris. On a une façon différente d’approcher la composition maintenant, on comprend mieux ce qui fonctionne et on est satisfaits beaucoup moins rapidement qu’auparavant de nos idées. Le résultat est assez radical et stimulant.
On ne met pas de côté le live pour autant et on a déjà quelques dates de prévues pour cet automne, peut être des mini-tournées sur 3-4 jours, en Suisse et en France ainsi qu'une tournée pour 2014 mais je ne peux pas en dire plus pour l'instant !


Pouvez-vous nous parler des thèmes abordés dans vos chansons , ce que qui vous tient à coeur et que vous exprimez en musique?

Les voix et les paroles dans Principles And Particles ont été écrites une fois que les chansons étaient entièrement composées. C’est donc plutôt la musique qui a influencé les paroles.
Après un brainstorming dans lequel on a crée plusieurs personnages, chacun a écrit 1 ou 2 textes, des contes en fait, qui retracent les aventures des ces personnage. C’est vraiment un prétexte pour aborder, de manière originale et un peu poétique, certains thèmes qui nous parlent comme la nature, la science, la vie… ou l'énergie nucléaire. Mais il n'y a pas de volonté particulière de revendiquer quoi que ce soit avec nos paroles ce sont plutôt des « exposés métaphoriques ». Dans Omega Void par exemple, on parle d'un pilote de Nascar qui dispute la course de sa vie, on fait l'analogie avec les particules élémentaires, la naissance de la matière, les atomes, leur course à travers l'espace. C'est un sujet assez bateau mais on essaye de l'aborder différemment.

Est-ce que certains d\'entre vous ont d\'autres projets artistiques en parallèle?

Alors je suis moi-même (Raul, guitariste, bonjour.) membre de 2 autres projets. The View Electrical, un projet mené par Frédéric Aellen (ex-Sonograph) avec qui je collabore dans l’élaboration d’un premier album. Le genre est très différent de No Sun, ça part un peu dans tous les sens mais l’influence est clairement plus pop, très 90’. Sinon j’ai rejoint les rangs de nos pères spirituels (haha !) Kruger en 2012. Le batteur, Raphaël Bovey, est en fait notre ingénieur du son, c’est lui qui s’est occupé de l’enregistrement / mixage / mastering de Principles And Particles.
Étant donné que les autres membres de No Sun sont enchaînés au local de répétition et forcés à écrire des nouvelles chansons, ils n'ont pas le temps de se consacrer à d'autres projets.

Compare-t-on souvent votre chanteur à celui de Kruger? (la ressemblance m\'a sauté aux yeux, de façon positive)

Oui, souvent ! Il y a même une rumeur qui circule sur le net comme quoi notre chanteur est Reno de Kruger ! C’est évidemment faux. Notre chanteur s’appelle Juan Pablo, c’est un chilien qui est venu s’installer en Suisse il y a 3 ans et sa voix, effectivement, ressemble à celle de Reno. C’est une voix particulière, qui fait la différence et qui apporte réellement un plus aux chansons. Mais ce n'est pas un choix, c'est comme ça et ça nous va très bien.

Sur ce, je vous laisse carte blanche pour conclure cette interview, merci pour votre temps.

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux habituels

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :