Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
SOULFLY
CHRONIQUE SOULFLY - review
Contact groupe http://www.soulfly.com/
Audio / Video
Mise en ligne le : 08 octobre 2013  | Intervieweur : Chart | Traducteur : CHART

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
01. Bonjour et merci d’avoir accepté de répondre à cette interview téléphonique. Comment comparerais-tu ce nouvel album de SOULFLY, « Savages » par rapport aux précédents ?

Marc RIZZO (Guitares) : C’est un bon album. C’est une nouvelle étape pour nous. C’est la suite logique de « Enslaved » mais aussi des deux premiers albums de SOULFLY. Il y a un retour à ce que le groupe faisait à ses débuts avec beaucoup d’influences Thrash et de grooves. C’est un bon mélange de ce qu’a pu faire SOULFLY dans sa carrière.


02. C’est la première fois que SOULFLY travaille pour un autre label que ROADRUNNER, à savoir NUCLEAR BLAST, comment est-ce que cela s’est passé ?

En effet, NUCLEAR BLAST a fait du très bon travail. J’ai été très impressionné par leur savoir faire. Ils nous ont énormément poussés pour faire ce disque.


03. Comment s’est passée la session d’écriture pour ce disque ?

Nous avons passé beaucoup de temps à jammer dans notre local de répétition. C’était une façon naturelle pour nous de travailler sur ce disque. Nous avons Zyon à la batterie et nous avons passé beaucoup de temps à jammer avec lui. Il a fait un super boulot et c’est un très bon disque.


04. Les chansons sont de tout de même un peu plus longues qu’à l’accoutumé non ?

Certaines sont en effet un peu plus longues mais cela vient aussi du fait qu’elles sont nées de sessions d’improvisation. C’est une chose qui est arrivée aussi sur les deux derniers disques. C’est aussi pour cette raison que cet album est si proche des deux premiers SOULFLY mais aussi de « Prophecy ».
.

05. Comment s’est passé l’enregistrement avec Terry DATE ?

Terry est une légende mais aussi un homme très cool. C’était vraiment génial de travailler avec lui et de le voir faire ce qu’il fait. J’avais énormément de questions à lui poser sur les albums qu’il a enregistrés par le passé. C’est une expérience incroyable que de travailler avec lui.


06. Est-ce que vous avez travaillé différemment sur les batteries cette fois ?

En effet Terry a une façon particulière de travailler sur les batteries et je ne pense pas qu’il ait utilisé des trigers. Il travaille d’une manière old school en utilisant au maximum le son naturel de la batterie ou des amplis. Cela permet d’avoir un résultat très naturel.


07. Il y a beaucoup d’invités sur ce disque et notamment Mitch HARRIS de NAPALM DEATH. Comment est-ce que cela est arrivé ?

C’était une idée de Max. C’est un ami des gars de NAPALM DEATH depuis des années et c’est aussi un fan du chant de Mitch HARRIS.


08. Il y a aussi beaucoup d’autres invités, est-ce que tu as un mot à dire à leur propos ?

Oui, il y a aussi Neil FALLON de CLUTCH Il a fait du super boulot. Je suis un très grand fan de CLUTCH. Il chante sur un morceau qui sonne très différemment de ce que fait habituellement SOULFLY. Il y a une petite touche CLUTCH dans ce titre et Neil était parfait pour chanter dessus.


09. Comme tu es aussi guitariste pour CAVALERA CONSPIRACY, est-ce que l’on peut s’attendre à quelque chose de nouveau d’ici quelques temps ?

Nous devrions enregistrer un nouvel album en 2014 mais je ne sais pas quand exactement nous allons commencer à travailler dessus.


10. Comme SOULFLY donne l’impression d’être tout le temps sur la route en studio et que CAVALERA CONSPIRACY est aussi très actif, quand est-ce que tu trouves du temps pour tes projets solo ?

Effectivement, nous sommes très occupés avec ces groupes mais comme je le sais le plus souvent à l’avance, je peux me réserver mes propres dates pour mes propres tournées. C’est un moyen pour moi de faire quelque chose de différent de ce que je fais habituellement. C’est un public qui vient principalement pour la guitare.


11. Combien de concerts tu arrives à donner dans une année ?

Je n’en sais rien du tout à vrai dire. Je pense que ça doit tourner autours de 200, 300 peut-être.


12. Merci d’avoir répondu à cette interview, je te laisse le mot de la fin pour le public français :

Merci pour le soutien à travers les années. Les concerts que nous avons donnés en France ont toujours été incroyables. Je suis définitivement un grand fan de la France.

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :