Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
HERRSCHAFT
CHRONIQUE HERRSCHAFT - review
Contact groupe http://www.h-noise.com
Audio / Video
Mise en ligne le : 29 octobre 2013  | Intervieweur : Chart | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1. Salut et merci d’avoir accepté de répondre à cette interview, est-ce que vous pourriez en guise d’introduction nous présenter le groupe et son histoire ?

Zoé (Guitares, basse, electronica, production) : HERRSCHAFT a débuté en 2004 avec l'envie de mélanger des sonorités de métal extrême et d'electro/indus, d'une façon la plus originale possible. Notre premier EP “Architects of the Humanicide est sorti en 2005, suivi d'un premier album, “Tesla” en 2008, tous deux sur le label Code666.
Depuis ces 5 dernières années, nous avons décidé de nous mettre en retrait de la scène pour travailler sur ce nouvel album appelé “Les 12 Vertiges”, l'aboutir au maximum et revenir sous la lumière de la façon la plus percutante possible.

2. Comment s’est passée l’écriture de cet album ?
Lentement ! Mais sûrement. Chaque membre a apporté ses sentiments et ses propres expériences de sa vie de ces 5 dernières années.
Partant de là nous avons gardés les meilleures idées et commencé à écrire chaque morceau en suivant nos instincts, chaque morceau devenant une expérience différente, devenant un des 12 vertiges composant cet album. Ceci en fait définitivement un produit réellement unique et surtout très personnel.

3. Comment s’est passé l’enregistrement ?
Notre équilibre repose dans notre façon de composer, généralement à deux avec MaX (drums, electronica). Notre process ressemble à une longue conversation, voire un véritable bras de fer entre nos deux esprits contradictoires. Nous avons donc enregistré réellement sans s'arrêter pendant 5 ans, vivants presque comme des rats de studio, petits bouts par petits bouts, piste après piste, riffs de guitare après samples de synthés, trace de cocaïne après coup de caisse claire.
Je m'occupe entièrement de la production son dans mon studio parisien (www.zoe-h.net).
Ceci nous donne une grande liberté, même cela peut aussi nous donner envie de ne jamais s'arrêter à un moment donné sur un morceau ou une version de mix.

4. Est-ce que tu peux nous en dire un peu plus sur vos paroles ?
Dans nos précédents albums, nous suivions un concept, une histoire d'avant-garde autour d'une humanité dépendante de son monde pre et post apocalyptique, le tout dessiné par BzD (chant) sur un ouvrage de Barjavel appelé Ravages.
Pour “Les 12 Vertiges”, ça s'est passé différemment, et nous avons recommencé d'une page blanche, sans concept, sans décor et sans thème pré-défini.
Au final nous traitons quand même de l'humain (il faut croire que ce sujet est ancré en nous), mais d'une manière beaucoup plus introspective. Nous sondons des expériences intérieures, des sentiments de perte de contrôle, recherchés ou involontaires... des sentiments confus issus de véritables chaos que nous avons infligés à nos corps ces dernières années et que nous essayons de décrypter. Comme je te le disais, nous avons vraiment vécu chacun de ces vertiges.


5. Quelles sont vos principales sources d’inspiration ?
Nos propres vies dissolues, nos absurdes aventures, nos sombres histoires seraient les meilleures réponses. Mais je suis sûr que nous pouvons aller encore plus profond dans notre quête d'introspection et de voyage intérieur, assis en tailleur au beau milieu des décors glauques que nous avons traversés.
Je n'aurai jamais de meilleures histoires à raconter que ce que je ressens quand je suis perdu au milieu d'une rave party, le regard vague posé sur le corps des autres en transe, sur des inconnus à la limite de la rupture, vibrant à cause d'une fatigue extrême, et fébrile à l'idée que ce moment est probablement le dernier vécu.

6. Quels sont vos autres projets pour cette année ?
Remonter sur scène bien sur, fort de ce nouveau matériel sonore. Ceci grâce a un tout nouveau line up, composé de nous trois, ainsi que de deux musiciens additionnels que la scène underground connaît déjà bien.
La surprise sera sur scène. Les répétitions sont en cours pour proposer le meilleur spectacle possible, il ne nous reste plus qu'a trouver les gens intéressés pour produire nos dates !

Nous espérons egalement pouvoir mettre rapidement à dispo les remixes que des amis de longue date ont fait pour nous ces dernières années. Il y a quelques perles de groupes proches de nous, comme The CNK, Tamtrum, NemeSYS, Psycho Shop... Nous avons donc encore beaucoup de matériel a proposer, toujours plus hargneux, violent, frénétique et psychédélique !

7. Merci d’avoir répondu à cette interview, je vous laisse le mot de la fin :
Mort aux épileptiques.

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :