Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
SHATTERGOD
CHRONIQUE SHATTERGOD - review
Contact groupe https://www.facebook.com/shattergod
Audio / Video
Mise en ligne le : 18 mars 2014  | Intervieweur : Maulny77 | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
Sunny Vendis (Leader et Guitariste/Chanteur) du groupe nous présente un peu plus Shattergod ainsi que le programme de l'année.

1/ Sunny, peux tu nous présenter la genèse du groupe et les membres qui le composent?

L’histoire du groupe remonte il y a déjà quelques années, avec le batteur Lucas Lachenal, nous avons démarré la musique ensemble et avions fondé une formation Hard Rock qui s’est arrêtée et suite à cela, la musique Metal a commencé à nous prendre de plus en plus sous son aile, on a joué pendant 1 voire 2 bonnes années, a changé de line – up jusqu’à ce que le groupe prenne forme avec Maxime Ours à la basse et Foucauld Hardy à la guitare solo. On a donc enfin réellement mis Shattergod en place à ce moment et avons lancé le projet.


2/ Quels sont vos parcours respectifs et influences, sachant qu'elles ne semblent pas venir uniquement du metal?

Oui il est vrai que nous avons diverses influences, pour ma part j'ai été bercer par le RAP jusqu'à mes 12 ans, après je suis arriver en Haute-Savoie et j'ai découvert la musique Metal avec Metallica, Slayer, Trivium, j'ai 1 ou 2 années après cela commencer à jouer de la guitare sous l'influence de mon père et mon frère qui en jouait déjà.
Pour Maxime il a commencé a 14 ans la basse plus dans la veine Green Day, Foo Fighter, Nirvana.
Pour Foucauld, sa Mère est professeur de violon, très tôt baigné dans la musique il attaque la guitare à l'age de 14 ans.
Pour Lucas, il adopte la batterie à l'age de 6 ans en école de musique mais le programme proposé par l'institution musicale et celui proposé par ses premiers groupes préférés tel que Kreator, Accept, Judas Priest ou Metallica sont bien différents, il arrêtera la Batterie 2 ans plus tard et reviendra derrière les fûts vers l'age de 12, 13 ans pour en arriver à ce qu'il est aujourd'hui.


3/ Le premier EP est bien pour se présenter aux média et metalleux, mais un album est-il en préparation?

Oui un album est bel et bien en train de se préparer avec déjà 2 chansons terminées, le reste est en cours d’écriture, la pochette va peut-être aussi certainement voir ses premiers traits de crayon ou pinceau dans les quelques temps à venir car l’idée est déjà là. Avec beaucoup de thèmes de textes et d’idées qui sortent, je pense que ce premier Album va faire trembler des chaumières… !!!


4/ On apprécie à l'écoute de ce support de la qualité des compositions, comment l'expliques-tu et comment travaillez vous durant vos phases de création?

Pour la composition, j’écris intégralement la musique, je ponds un riff d’intro de guitare qui me plait et après j’en fais d’autres qui viennent se greffer pour la suite un peu comme si j’écrivais une histoire, ensuite je peaufine après plusieurs réécoutes pendant quelques temps. Les paroles sortent par Lucas Lachenal dans les grandes lignes, je lui donne un décompte syllabique, il écrit et après je viens mettre mon grain de sel pour essayer avec la musique, modifier jusqu’à ce que toute notre petite cuisine soit bien fluide.


5/ Quels sont vos références en terme de live en support-band, quels sont les retours du public en règle général?

Nous avons fait que quelques concerts, nous avons de très bons souvenirs de concerts avec des groupes comme Backdawn et Shaytan qui sont super sympa et qui envoi du gras sur scène, des groupes à surveiller et à soutenir aussi. On a de bons retours à chacun de nos concerts, on arrive toujours à toucher le public de par la musique, l’ambiance du concert et aussi le spectacle que l’on donne…


6/ Les labels sont ils sensibles à votre musique?

Nous n’avons pas démarché de label pour cet E.P mais on a obtenu des diffusions radios, des chroniques Webzines mais aussi des interviews. On a eu pas mal de bons retours à ce niveau-là aussi avec des chroniques plutôt flatteuses et qui donnent envie d’aller plus loin et de donner plus.


7/ Comment se présente l'année 2014 pour le groupe? Peut on espérer croiser votre route cet été?

L’année 2014 s’annonce avec donc un projet d’album, peut être qu’un projet humanitaire verra le jour en parallèle avec le groupe, aussi des idées d’organisations de concert dans la région pour faire bouger le monde du metal français et aussi on espère confirmer des concerts, vous pourrez déjà croiser notre chemin à Toulouse le 08 Mars, à Albertville le 15 Mars pour un Tremplin venez nous soutenir.


8/ Merci Sunny pour ce premier contact, je te laisse libre expression afin de conclure cet échange.

Merci à Pavillon 666. Merci à tous ceux qui nous soutiennent, la famille, les amis, les ‘’fans’’, les groupes… Je passe un message pour les Metalleux de France et du Monde, malgré un monde qui se transforme, vous êtes tous acteurs et vous faites grandir cet empire chaque jour par vos actions alors continuons et soyons de plus en plus nombreux.

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :