Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
ALL DOGMAS WE HATE
CHRONIQUE ALL DOGMAS WE HATE - review
Contact groupe https://www.facebook.com/alldogmaswehate
Audio / Video
Mise en ligne le : 11 juillet 2014  | Intervieweur : Black.Roger | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
Interview de ALL DOGMAS WE HATE réalisée en direct au Hellfest le Vendredi 20 Juin 2014 avec

Mike chanteur du groupe.

01) Votre propos frappe fort d’entrée, pour se prolonger tout au long de l’album, comment le décrirais-tu ?

Le propos de l’album ? En fait on est dans un domaine apocalyptique, voire post-apocalyptique avec une dégénérescence de l’être humain et de tout ce qui peut y avoir autour, ce que l’être humain ,peut-
faire de ,mal que ce soit les serial-killers, ,les gourous dans les sectes, les dictateurs, les doctrines et tout ce que cela peut engendrer de cataclismique sur l’être humain.


02) Dans quel état d’esprit étiez-vous pendant le travail de composition, auprès de qui/quoi étiez-vous en colère ?

On en revient au thème de l’album, donc nous sommes sur du « mad max », films d’horreur etc pour l’inspiration et puis tout simplement nous avons les actualités qui nous interpellent, les informations, il n’y a pas besoin d’aller chercher bien loin pour nourrir notre inspiration.


03) Comment vous répartissez-vous le travail de composition ?

Silver notre guitariste est le principal compositeur de la musique, c’est lui qui effectue 90% des morceaux. Après, les autres musiciens composent aussi de leur côté et complètent le tout pour faire un mix instrumental. Une fois que toute instrumentalisation est faite, moi j’écris en fonction de la musique, car une fois qu’elle est faite c’est elle qui va m’inspirer pour écrire les paroles et faire le chant.


04) Brutale, puissante, claire, autant nd’adjectifs pour qualifier la ,production, à qui revient ce job ?

Encore une fois, Silver ! Il a un petit studio chez lui, cela fait pas mal d’années qu’il travaille le son. C’est lui donc qui a fait la pré-prod et le mix, voilà.


05) La pochette présente une colère de la nature plutôt qu’humaine par son tifon, les oiseaux qui s’envolent... L’homme a-t-il tout détruit autour de lui par sa colère, sa violence... peux-tu nous en dévoiler les mystères ? Il n’y a pas vraiment de mystère en fait, c’est laissé à l’appréciation de chacun. Il n’y a pas vraiment de vérité, la pochette représente un homme qui va sortir d’un tourbillon et qui est entouré justement d’un tourbillon de corbeaux qui représentent la colère humaine. Mais qui peut-être apporté aussi par la nature. Voilà donc le fond de l’histoire, comment nous pouvons le percevoir.


06) Quelle est la ligne directrice de l’album au niveau des textes ? Qui s’est chargé des paroles ?

C’est moi ;;; Comme dit précédemment, j’écris les paroles et je fait les lignes de textes.


07) Avec le recul, quel est le bilan de votre premier opus ?

Nous avons l’impression d’avoir sorti quelque-chose de pas-mal avec 2-3 titres pour nous qui sortent du lot. D’après les échos également, on a de bons retours, l’album est bien critiqué dans les webzines et dans la presse, nous avons de bons retours, de bonnes notes sur les titres, sur la production également. Après, bien sûr nous pouvons faire mieux, à suivre.


08) Comment se présente votre actualité prochaine ?

Cela va être assez dense car là on vient de finir une série de concerts. Entre-temps nous commençons déjà à travailler sur le prochain album en pré-prod. Nous allons composer pour être prêts le plus rapidement également, car maintenant tout va très vite et l’on ne peut pas se permettre d’avoir deux ans sans actualité. Car autrement les gens vous oublient tout de suite. Donc nous composons le nouvel opus et le 17 Août on reprend les concerts, à Marseille pour le festival des Enfants du Rock et nous allons faire un nouveau clip pour illustrer notre second single, un clip qui sortira probablement pour la rentrée, disons fin Septembre.


09) Merci pour cet instant dédié à Pavillon666, je te laisse apporter les mots de conclusion.

Merci à vous, merci de nous avoir interviewés, et comme je l’ai dit précédemment notre actualité est chargée et on espère que le public sera au rendez-vous tout simplement.

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :