last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur

 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine HYPERDUMP - The Weak Man [ 2017 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (56.36) | Death Moderne
Informations
INTERVIEW
Contact label https://www.sendthewoodmusic.com/fr.html
Contact groupe https://www.facebook.com/hyperdumpband/ http://www.hyperdump.net/js_albums/the-weak-man/
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 24 septembre 2017
Chroniqueur : NegativeHate

Notre occupation de chroniqueur nous réserve beaucoup de surprises.
Effectivement, nous avons la chance de pouvoir côtoyer la musique de près lors de notre travail. Passionné que je suis, c’est un rêve, une chance, un aboutissement. Du haut de mes vingt ans, j’ai participé à beaucoup de concerts, rencontré des personnes formidables, vu des groupes que je n’aurai jamais imaginé voir, écouté des centaines d’heures de riffs… Mais j’ai aussi vu des groupes se dissoudre sans même un seul enregistrement, une seule sortie. Et ce point me chagrine. Ils sont nos soldats inconnus, ils ont apporté leurs pierres à l’édifice, mais ne seront récompensés que dans nos mémoires. Ils sont légions et venant de tous horizons musicaux : de Bitchdown Factory à Fear Your Remains In The Step, en passant par Yllimor…
Vous l’aurez compris avec cette petite introduction, je suis nostalgique et plutôt matérialiste.
Mais outre ceci, la musique Metal est vaste. C’est un gros melting-pot, avec une infinité de styles qui eux-mêmes débordent de groupes voulant jouer, partager et s’exporter. Ayant un groupe, je comprends tout à fait cette volonté de toucher, même si le style dans lequel je me concentre n’est pas aussi grand public que certains autres. Mais ça me plait. Et c’est le principal.
Mais pourquoi ce billet d’humeur avant d’attaquer la critique d’album d’un groupe qui se porte bien et qui a déjà trois sorties ?
Et bien simplement car je ne connaissais pas HYPERDUMP avant de l’avoir vu sur Pavillon. Autant quelques fois, je peux connaître le groupe de nom, ou je peux avoir une lueur de lucidité et me dire que j’ai déjà vu ce groupe quelque part… Mais là non. Rien, nada.
HYPERDUMP existe tout de même depuis 2007, a sorti 3 CDs en comptant ce dernier donc, étaient signés sur Klonosphère et sont actuellement chez Send The Wood. Un petit bout de chemin que je n’ai jamais pu entrevoir apparemment. Et c’est là où je rejoins mon premier paragraphe : il faut faire vivre la scène « underground ». A une époque où les gens peuvent facilement enregistrer, accéder à des studios, et pondre une démo avec un son correct (on est loin de l’enregistrement cave/radio du black), le choix n’a jamais été aussi large. Mais d’un autre côté, ne devenons-nous pas fainéants ? A être gavés de la sorte ? C’est là où il faut s’infliger un travail : le fameux travail de recherche que j’ai apparemment négligé avec HD.
Ne vous enfermez pas dans des préjugés, dans des raccourcis stériles, prenez le temps de découvrir, utilisez bandcamp comme un libraire ou en l’occurrence un disquaire, Encyclopedia Metallum est votre ami. Le jour où un groupe que vous aurez trouvé vous-même vous fera vibrer, alors la satisfaction en résultant en sera décuplée.

Rentrons maintenant dans le vif du sujet car c’est bien pour HYPERDUMP et son dernier rejeton « The Weak Man » que nous sommes là aujourd’hui. Troisième sortie (sans compter la démo de 2007) je le rappelle, dix ans après la création du groupe sur les cendres de Wenlock, formation de Heavy Metal de Beauvais. Pour ce qui est du genre, on oscille entre Metal Indus et Death qui veut tantôt technique, tantôt old school. L’enregistrement donne au tout une dimension Metal Moderne renforcée avec la voix claire intervenant assez souvent.
Rien que pour l’étiquette, j’en ai bavé ! Je ne m’en plains aucunement à la vue de la facilité du groupe à mettre ces genres en parfaite osmose. Car en effet le résultat est digne d’un groupe professionnel. Les compositions ne se ressemblent en rien, on est toujours surpris par la direction que le groupe entreprend de suivre selon les morceaux, mais nous ne tombons pas dans une sortie sans queue ni tête. Il y a bien un fil conducteur, quelque chose nous guidant dans ce gouffre d’influences et d’ambiances.
Pour être franc, la voix claire me faisait vraiment peur lorsque j’ai écouté deux-trois titres sur Youtube pour me faire une idée, bien avant d’avoir reçu l’album. Je trouvais ce chant très superficiel, pas assez naturel, ce qui donnait une froideur à la musique. Mais en fin de compte, cette voix tout de même assez haute donne une sorte d’ardeur, une étincelle aux compositions qui renforce la sensation de « voyage » dans les influences que dévoilent le groupe. Sur le couplet de « Departure » par exemple, le chant de Ws me fait énormément penser à la voix de Benji Webbe de Skindred, notamment sur le titre « Nobody ». Le seul petit bémol que je pourrai énoncer est le mix qui rend la voix un peu trop présente et paraît parfois recouvrir les instruments.
Instrumentalement parlant, qu’en est-il ? Et bien encore une fois, que d’influences ! Entre des riffs Death Metal où tout le monde semble tenir le coup, des rythmiques Indus simples mais puissantes, quelques surprises un peu plus latines en son clean, des instrumentaux bien pensés, et une balade remplie d’émotions, le contrat est rempli, les musiciens font preuve d’une adaptabilité sans faille.
Mais nos six hôtes peuvent aussi compter sur pas moins de neuf guests vocaux ! Et de qualité, bien sûr ! On peut citer notamment Arno Strobl (ex-6:33, Carnival In Coal), Guillaume Bideau (ex-Scarve, Mnemic), et Blaze Bayley (ex-Iron Maiden) ! Chaque invité donne bien évidemment à chaque titre quelque chose d’unique, que ce soit du growl caverneux, des cris gras, ou du chant aiguë piqué au Heavy. C’est d’ailleurs le titre où apparaît ce dernier chant qui me fit frémir le plus. « Forlornly », même si les vocalises de Blaze Bayley ne se font pas très présentes, est vraiment un titre efficace et haut en couleur d’un point de vue purement instrumental. J’aurai aimé plus de Maiden dans mon HYPERDUMP ! Mais bon tant pis ! Bon dieu que cette diversité fait du bien !
Que dire de plus ? Je pense que tout est clair dans le corps de cette chronique. L’aisance technique est impressionnante, la diversité est grandiose si bien qu’il n’y a aucune longueur, les intervenants extérieurs sont de qualité, même si certains auraient mérité d’être plus mis en avant, et le CD est vraiment bien travaillé. Même le livret a été bossé pour lui faire prendre un aspect carte à déplier remplie de tags, d’ambiances post-Apocalyptique !
Une vraie réussite à tous les niveaux.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
HYPERDUMP - Rational pain

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
OLD FRIENDS FROM PARIS [Paris - 75] > 11-11-2017
OLD FRIENDS FROM PARIS [75] 11-11-2017

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
albums updates Sorties d'albums
MUFFDIVER
MUFFDIVER [Till the Dusk of Scars]
21-10-2017


pavillon 666 webzine metal rock Voir les sorties
pavillon 666 webzine metal rock Poster une sortie
petites annonces Petites annonces
My Radio Rock est une webradio independante diffusant du Rock, Metal,Hardcore, Punk, alternatif ...

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : MEZCLA
MEZCLA (49)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours
Newsletter


Vous aimez ?
Suivez-nous :
T-Shirt PAVILLON666
tee shirt - pavillon 666 webzine metal rock