last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine SCOLOPENDRA - Apostasy Beyond Insanity [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (n/a) | Death/Thrash
Informations
INTERVIEW :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label
Contact groupe http//:www.facebook.com/pages/scolopendra/51679184554 http://www.myspace.com/scolopendraofficial
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 25 octobre 2011
Chroniqueur : Matai

Scolopendre : animal très carnassier et vorace, à la morsure douloureuse, créant des œdèmes ou des nécroses cutanées sur la peau. Mince, il s'agit du groupe ! Peu importe. Si SCOLOPENDRA, petit groupe parisien, a décidé de choisir ce nom, ce n'est pas pour rien, bien entendu. Le nom de cet insecte est censé représenter leur musique, leur concept, leur univers morbide et terriblement sombre. Car le quintette a bien l'intention de nous embarquer dans un monde cauchemardesque où n'existent que souffrance et maladie, afin de nous montrer la face la plus décadente de l'humanité.

Formé en 2007, SCOLOPENDRA a vite grandi et appris avant de nous proposer leur « Apostasy Beyond Insanity », premier opus et déjà, première petite pépite. Si le « death metal » tend à tourner en rond depuis plusieurs années, entre groupes toujours axés vers le côté old-school et groupes désirant apporter une touche « moderne » (entraînant avec eux une horde de combo du même genre), certains arrivent tout de même à proposer leur patte, malgré des influences certaines, telles que MORBID ANGEL, SLAYER ou MESHUGGAH. SCOLOPENDRA ne cache pas ses influences mais arrive à en faire une force certaine, et ce, en nous offrant un « death/thrash » particulièrement étouffant, sombre et percutant.

L'horreur humaine...nous sommes littéralement plongés dedans le temps de six morceaux. Six morceaux particulièrement maladifs mais d'une exécution impeccable. Tout est relativement mis en œuvre pour que l'auditeur soit perdu dans ce monde sombre et terrible, percuté par une alternance de riffs death/thrash particulièrement bien calculés et à la limite du jouissif. L'atmosphère en devient grasse et étouffante, à mesure que nous progressons dans cet enchevêtrement d’évènements musicaux tous aussi obscurs. Les rythmes sont percutants et déstructurés, à mesure que le growl change d'aspect, devenant aussi sombre, terrible, ou même thrashisant.

L'introduction, « Thrashing with a Million Legs » est un hommage des plus étranges à la scolopendre. Non seulement le mot est répété à de nombreuses reprises par une voix growlée on ne peut plus tribale, mais en plus, le rythme devient percussion, l'ambiance se crée grâce à des riffs endiablés et des koomei (un chant guttural mongol diphonique et continu). C'est original, différent de ce qu'on a l'habitude d'entendre dans le death metal, mais surtout très maladif.
« Million legs ! ». N'est pas inquiétant ? Ces bestioles pleine de pattes vous fonçant dessus ? Ou plutôt, ces bestioles se nourrissant de chairs mortes...à l'image totale du concept. Les scolopendres ont trouvé leur dîner : l'homme.

Si « Human, Your Mind Keeps Violence » nous montre ce côté violent présent dans l'être humain, et ce, grâce à un rythme continu, intense et captivant, et des riffs brutaux, « Near Death Experience », traduit par l'expérience de mort imminente (sensation vécue par des individus dans le coma) nous gratifie d'une atmosphère horrible et cauchemardesque, grâce à des samples de cris d'horreur, et à un ensemble glauque, malsain, étouffant, mais plus thrash dans son appréhension.

SCOLOPENDRA arrive à faire vivre sa musique, à lui donner une âme, malgré ces ambiances obscures. Chaque morceau est envahi par une impression de malaise, une impression particulièrement intéressante et prenante si tant est que l'on joue le jeu. Ce qui est fort encourageant pour la suite. Les parisiens signent ici un grand coup de maître, héritant du côté gras de DISMA/INCANTATION. À découvrir sans plus attendre.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
SCOLOPENDRA - Cycles

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
REVOCATION [Paris - 75] > 15-12-2018
REVOCATION [75] 15-12-2018

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
petites annonces Petites annonces
\Salut Song Of Love groupe tout recement forme

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Sophie
Sophie (29)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours