CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine IXION
Return [ 2017 ]
CD Album (Durée : 44.33)
Style : Doom Stratosphérique
Informations :
Interview :
Contact label : http://finisteriandeadend.com/
Contact groupe : https://www.facebook.com/ixiondoom/ https://ixion.bandcamp.com/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 03 décembre 2017 - Chroniqueur : Eniok
 

C'est le retour du groupe français de Doom stratosphérique (parce qu'ils parlent d'espace) avec leur album « Return » ! Ça commence fort avec deux jeux de mots absolument pas dans le thème, car qui dit doom, dit dépression (notez la majestueuse allitération en « d »). Le groupe formé en Bretagne en 2004 s'était fait remarquer avec la sortie de leur premier album grâce à leur signature chez Avantgarde music en 2011. Et deux ans après « Enfant De La Nuit » sorti en 2015, Ixion nous présente « Return », sorti chez Finisterian Dead End.

Lorsque l'on parle de doom, on pense de suite à une ambiance écrasante, bien que souvent on parle de doom/death ou de doom/stoner (ou sludge), mais là, on rangera plus Ixion dans le doom atmosphérique. Dans ce même genre, je mets l'excellent groupe Angellore, même si c'est pas trop comparable vu que les thématiques sont trop différentes.

Autant vous dire que la musique est parfaitement illustrée par l'artwork, qui est doux, vaporeux et un peu coloré dans des tons pâles.
On commence par rassurer ceux qui n'aiment pas trop le doom : l'album dure 45 minutes, donc c'est pas trop long, comme trop souvent dans le genre, ce qui peut ennuyer, je le conçois.
De ce que j'ai compris du concept, après un voyage interstellaire sur les précédents opus, on retourne sur Terre pour la découvrir/contempler depuis l'espace. On est donc loin de la tristesse du doom metal. Ici dans la musique, on sera plus baladé entre la nostalgie et la mélancolie. L'instru sera toujours aussi légère qu'une caresse (oui c'est beau je sais). La batterie, même si elle va blaster un peu, restera sous-mixée afin de ne pas nous écrabouiller sur la Terre (justement). Le chant growlé sera comme la batterie, sous mixé, peut-être même un peu trop, il sera parfois trop imperceptible, bien qu'on sent que c'est une volonté artistique. C'est sûr que cet album donne la part belle aux magnifiques envolées et nappes de claviers, ainsi qu'au chant clair qui tentera durant les trois quart d'heure de vous faire couler une larme.

Bon, on va essayer de conclure maintenant car sinon, je risque de me répéter. Cet album est vraiment très très beau. Je ne peux que vous conseiller de vous laisser bercer par les douces mélodies d'Ixion.
Par contre, je ne trouve pas que musicalement, ça renouvelle le genre, peut-être à part sur le concept.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
IXION - Through Space We Die IXION - To The Void

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR