CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine CARACH ANGREN
Franckensteina strataemontanus [ 2020 ]
CD Album (Durée : 50.41)
Style : Horror-metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.season-of-mist.com/
Contact groupe : https://www.facebook.com/carachangren/
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 16 mai 2020 - Chroniqueur : Black.Roger
 

Il fallait bien trouver sa place dans le domaine du black symphonique et orchestral entre Dimmu Borgir, Cradle Of Filth et autre SepticFlesh, et c'est naturellement que les Néerlandais de CARACH ANGREN ont instauré leur position dans un horror-metal incontournable et ce depuis l'an de malheur 2003. Aujourd'hui, leur sixième album intitulé "franckensteina strataemontanus", album ambitieux s'il en est, nous interpelle encore une fois.

Voici donc un enregistrement effectué par Seregor, Ardek et Namtar, ce dernier, batteur en titre, ayant quitté la formation en Février dernier (ndlr).
Il s'agit d'un concept album inspiré par Johann Conrad Dippel, théologien et alchimiste Allemand né au château de Frankenstein en 1673. La base est posée et la composition des 11 titres (10 + 1 bonus)peut commencer à nous accaparer l'esprit se déroulant sur presque une heure d'écoute. Le mot "écoute" étant un bien petit mot pour nous faire ingurgiter cette ambiance cinématographique et théâtrale que l'on retrouve en live où la formation déploie ses ailes musicales et textuelles noires, glauques à l'horreur palpable.
A noter que Ardek et Seregor, après le départ de Namtar continuerons bien sûr en live avec le guitariste Bastiaan Boh (Butcher) et un nouveau batteur.
J'ai donc écouté ce "franckensteina strataemontanus" de bout en bout, oeuvre magistrale où les musiciens nous tiennent en haleine à chaque piste à l'aide d'orchestrations délirantes, de nécromancie fabuleuse et d'envolées brutales enveloppées par des claviers somptueusement insidieux. Le vampire de Nuremberg est là bien présent avec un "goule mort-vivant fléau", ses monstres, et tenant dans ses mains le crâne avec une langue fourchue. On s'y croirait, même si les jeux de scène ne sont pas directement offerts à nos yeux ébahis comme sur scène.
Pour ce nouveau "méfait" horrifique Carach Angren joue le grand jeu n'hésitant pas à concrétiser ses folles inspirations, buvant jusqu'à la lie son délire musical et théâtral. Du grand black-metal horrifique donc qui saura vous faire saliver jusqu’à ingurgiter le contenu de la coupe du sang noir ainsi offerte à vos oreilles qui n'en croient pas vos yeux...
Ce sixième opus a bénéficier d'un mixage et d'un mastering effectué par Robert Carranza et l'artwork de la pochette est l oeuvre de Stefan Heilmann.

Carach Angren, avec ce nouvel enregistrement semble comforter sa place de "maître" de l'horror metal actuel prenant la suite par exemple d'un Gloomy Grim dans le même registre selon moi.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR