CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


OVERKILL
ironbound [ 2010 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine CD - Durée : 57.48 - Style : Thrash
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://www.nuclearblast.de
Contact groupe : http://www.wreckingcrew.com http://www.myspace.com/overkill
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 30 novembre 2009 - Chroniqueur : El gro
 

Chouette! un nouveau overkill! les papys du thrash new-yorkais on encore sévit pour nous pondre un 15ème album studio!!
Quand un groupe fête ses 25ans, on peut légitimement se demander s'il apporte toujours quelque chose à la scène ou s'il vit sur ses acquis.
Aujourd'hui la réponse est mitigée. On n’est pas dans la complète répétition mais, vous vous en seriez doutés, cette galette ne signe pas la "révolution" chez Overkill. On a toujours le droit à un bon vieux thrash poussé par la voix de bobby blitz qui se sait se faire tantôt heavy tantôt plus thrash (véritable point fort du groupe).

Je ne m'attarderais pas trop sur la prod, quand on a affaire à une légende du thrash signée chez nuclear blast on ne prend pas vraiment de risques.
On pourrait simplement s'arrêter sur un point qui m’a fait plaisir en tant que bassiste, mais qu'on ressentait déjà dans d'anciennes productions d'overkill : la basse est carrément présente. vous pouvez suivre son jeu du début à la fin.
C'est très agréable et sa fait sonner le groupe différemment de beaucoup d'autres, chose rare dans le monde formaté des studios « haut de gamme ».

Je serai tenté de dire qu'overkill sonne ici comme du...overkill!
ca n'est pas bien original mais sa défouraille sévère.
Les pistes se succèdent à 100 à l'heure, avec des riffs qui collent la pêche tous autant que les autres, des solos qui shreddent à fond. Bref c'est de la jouissance thrash pure.
Cependant l’album est bien équilibré grâce à des mid tempos toujours très bons.
Un des seuls points faibles se trouve dans les intros mélodiques. Si elles aèrent l'album, la transition avec le riff suivant n'est pas toujours évidente. Dans « the goal is your soul » en particulier, les riffs deux premiers riffs s’enchaînent sans qu’on comprennent bien ce qu’ils faisaient ensembles.

Cet album, malgré la promo qui nous assure qu'overkill revient à ses racines old school, sonne moderne.
La faute à la prod? pas seulement, c'est une foule de détails comme la façon de poser les voix qui a changée.
Disons simplement que le groupe a évolué depuis "feel the fire". C'est donc normal qu'Ironbound ne ressemble pas exactement à ses prédécesseurs.

Pour conclure, nous avons ici droit à un bon album de thrash, festif et assez facile d’accès. On peut donc le conseiller à tous ceux qui voudraient découvrir le style par ses groupes classique sans se lancer dans l’old school pur et dur à froid.





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
OVERKILL - reliX IV OVERKILL - The electric age OVERKILL - The grinding wheel


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut