last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine IN VAIN - mantra [ 2010 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (66.30) | Dark Metal Progressif
Informations album + bonus disc
INTERVIEW
Contact label http://www.indierec.net
Contact groupe http://www.myspace.com/invainno
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 03 mars 2010
Chroniqueur : Bodomania

Si je vous dis: "Mantra", ce mot vous évoquera certainement les joies et les bienfaits de la méditation. Vous voilà déjà parti sur les traces d'un Bouddhiste tibétain en quête de spiritualité...Stop! Je vous arrête tout de suite! S'il est bien question de "Mantra" et de pouvoir du son, le voyage débute aujourd'hui dans les contrées nordiques, avec pour seul guide, le groupe IN VAIN.
Fondée en 2003, cette formation norvégienne réalise tout d'abord deux E.P., dont "Wounds" (sorti fin 2005), qui leur permettra de signer, peu de temps après, chez "Indie Recordings".
Leur précédent album "The latter rain", qui se trouve être également leur premier, fût enregistré au "DUB Studio" en 2006, avec la participation de pas moins de 20 guests stars (parmi lesquels, Jan K. Transeth et Kjetil Nordhus). Ce dernier est un véritable succès, une œuvre originale et fascinante, saluée par la critique.

Leur deuxième album "Mantra" vient tout juste de sortir et on est en droit de se demander si le résultat est à la hauteur de son prédécesseur. Et bien, la réponse est nuancée...
Adoptant toujours un style de metal progressif inclassable, tant il est riche et varié, les membres d'IN VAIN, vont encore une fois en surprendre plus d'un.
Mélangeant les genres tout au long de l'album, on ne peut résumer leur travail qu'en s'attardant un peu sur ces différents titres, évoluant dans plusieurs registres à la fois.
"Captivating Solitude" ouvre le bal et nous entraîne dans leur univers profond, où viennent s'entremêler symphonies majestueuses, mélodies envoûtantes, et parties sombres et torturées, emmenées par l'alternance du chant clair de S. Nedland et du growl déchirant d' A. Frigstad. Ce morceau magistral laisse place à "Mannefall".
Après ces grandes envolées poétiques, l'ambiance se fait tout à coup plus sombre et intrigante. Ne sachant pas où ils veulent nous emmener pendant les 3/4 du titre, celui-ci se termine par une montée en puissance, peut-être un peu tardive, mais faisant son petit effet.
Inattendu, "Ain't no lovin'" l'est de toute évidence. Avec ce troisième titre, le voyage prend un tout autre sens, cette courte partie acoustique très "bluesy", se révèle être une introduction au titre suivant "On the banks of Mississippi". Ce dernier progresse dans un tempo lent, accompagné par de sublimes mélodies, le chant est encore une fois impeccable.
"Dark prophets, Black hearts" débute et se termine par une ambiance "Black" des plus inquiétantes, rejoint par un "Death mélodique" efficace et finement amené. Passant par des chemins tortueux, décrits par certains passages plus brutaux, ce titre semble relater la poursuite d'une quête inaccessible, intégrant également une interlude accoustique.

"Wyakin" (The guardian of The Nez Perce) est un voyage surprenant et intense, une sorte d'hymne à cette tribu amérindienne.
Vous l'aurez compris, cet album est riche en surprises, mais il souffre toutefois d'un certain déséquilibre, entre des titres très inspirés et d'autres, moins essentiels et plus répétitifs, comme "Mannefall","Circle of agony" ou encore "Sombre fall, burned winter".
Ceci dit, ne devient-on pas plus exigeant lorsque l'on a affaire à un groupe présentant un si grand potentiel?
A noter également, le travail remarquable de Marcelo Vasco sur cette pochette, décrivant une ancienne forteresse où se concentre une énergie irréelle et hors du temps... Superbe!

Si ce groupe norvégien n'a pas choisi la facilité et a placé la barre très haute avec "The latter rain", certains seront sans doute quelque peu déçus, à la première écoute de "Mantra".
Ajoutant tout de même, une deuxième pièce de qualité à leur discographie, on ne peut que saluer la créativité, la maîtrise et l'audace, dont a fait preuve IN VAIN en l'espace de deux albums!



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
IN VAIN - The Latter Rain IN VAIN - Aenigma

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MOTOCULTOR FESTIVAL [St-Nolff - 56] > 15-08-2019
MOTOCULTOR FESTIVAL [56] 15-08-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours