CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


WORMED
Planisphaerium [ 2012 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 44.39 - Style : Slamming Brutal Death
Informations :Ré-édition remasterisée de l'album sorti initialement en 2003
Interview :
Contact label : http://www.hammerheart.com/
Contact groupe : http://www.wormed.net/ http://www.myspace.com/wormed
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 24 juin 2012 - Chroniqueur : KiLa
 

C’est un exercice de double chroniques qu’il m’est donné de faire aujourd’hui, en effet, "Hammerheart Records" sort cette année une ré-édition d’un album et d’un EP de WORMED, l’occasion pour moi de vous présenter ces espagnols et leur musique, grasse et brutale au possible.

"Planisphaerium" est un full-lenght sorti initialement en 2003 via "Macabre Memento Records". L’album est ensuite ré-édité une première fois par le même label, en 2005 avec en bonus track les morceaux des deux premières démos du combo, « Floating Cadaver in the Monochrome » et « Vocal Mitosis »

A l’époque composé de 5 musiciens, WORMED se fait rapidement un nom dans le monde du « Slamming » Brutal Death Grind, ultra extrême. Dans ce « Planishpaerium » qui pour beaucoup est culte, on retrouve beaucoup de choses. Il faut dire que WORMED sait retrancher les limites de ce qui est imaginable en matière de son. Le growl ultra « slammé » de Phlegeton apporte aux compos des touches ultra grasses, idéales pour les adeptes du registre. Le batteur, Anoly C., se déchaîne sans cesse derrière sa batterie et nous sert de la double à foison, collant toujours au genre pachydermique d’un Slamming Death digne de ce nom. Slamming ? Beaucoup de riffs de guitare sont composés en ce sens également. Ne vous attendez pas à de longs solos mélodico-dramatiques, vous seriez déçus. WORMED et à la croisée des chemins entre des groupes tels que les ricains de DEVOURMENT ( époque « Molesting the Decapitated » ) et CANNIBAL CORPSE à leurs débuts.
Il est indéniable que WORMED apporte une originalité supplémentaire à ses compos en exploitant des thèmes à la limite de la science-fiction. La science, l’évolution, l’Espace, autant de sujets qui nous changent des registres gores et sanglants des groupes cités précédemment. Ces thèmes spatiaux sont également retranscrits dans la musique via quelques toutes petites touches de samples de sons cybers.
Ce thème cyber est également utilisé dans l’Art Work, réalisé par Phlegeton (vocals). L’art work de WORMED a toujours eu le don de me plaire énormément, sobre et travaillé à la fois, loin des images gores. C’est carré, graphique, agréable et attirant. Chapeau bas !

C’est vrai, je n’ai cité aucun titre en particulier. Aucun titre n’est à mettre en avant vis-à-vis des autres, et à la fois, aucun titre n’est à jeter. Toutes les compos sont travaillées et aucune ne laisse de place à l’ennui. D’un point de vue strictement personnel, je ne me lasse pas des titres « Pulse in Phombus Forms », « Ylem » et « Voxel Mitosis ».

Cette ré-édition est une bonne nouvelle pour les amateurs du combo espagnol. Ce dernier est en effet très peu prolixe en matière de sorties d’album ( « Planisphaerium » est l’unique Full Lenght sorti à ce jour ) et à tendance à tomber quelquefois dans l’oubli au fil des nouvelles découvertes que l’on peut faire. "Hammerheart" nous fait là une piqûre de rappel et très honnêtement… pour mon (notre ?) plus grand plaisir !

Planisphaerium


Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
WORMED - Quasineutrality WORMED - Exodromos


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut