CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine (DRAMA)
Zastor Tišine [ 2012 ]
CD Album (Durée : 67.07)
Style : Doom Death
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://altsphere.com/
Contact groupe : http://www.facebook.com/dramadoom http://www.myspace.com/dramadoom
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 16 août 2012 - Chroniqueur : Bakounine
 

Je pense ne pas prendre trop de risques en disant que la Croatie n’est pas vraiment ce que l’on peut appeler un grand pays en matière de metal. D’ailleurs, quand j’ai découvert la nationalité de « (drama) », j’ai mis un peu de temps avant de pouvoir trouver un nom de groupe dont j’avais déjà entendu parler. Apparemment, il y a un guitar hero nommé Ivan Mihajlevic qui est connu (mais pas par moi). En trichant un peu, j’ai découvert deux noms que je connaissais sans savoir leur nationalité : « Ashes You Leave » et « Omega Lithium » et encore, on est loin de pouvoir dire que ce sont des "cadors"… A titre de comparaison, leurs voisins de Slovénie ont Laibach et le Metalcamp…

(Drama) est donc un quintet croate qui évolue dans un registre doom atmosphérique avec voix death. La raison qui nous permet de les découvrir est que cet album enregistré et sorti en version digitale en 2010 est produit pour cette version par un jeune label français Altsphere Productions. Au niveau des moyens, ce n’est pas forcément l’artillerie lourde, à l’image d’un artwork assez peu travaillé. Pour autant, la production est plutôt honnête. La musique du groupe est assez traditionnelle en fait, rappelant les belles heures de My Dying Bride ou Paradise Lost, les débuts d’Anathema bien plus que les productions plus modernes de Ghost Brigade ou Swallow the Sun. En fait, on a vraiment affaire à un album qui fait presque revival si ce n’est cette touche particulière apportée par le chant entièrement dans leur langue maternelle avec ces sonorités slaves et rauques tout à fait prenantes.
Le niveau est très correct instrumentalement et les musiciens ont incorporé à merveille les codes du style : des mélodies lentes, des plages de guitare pesantes et parfois torturées, des interludes planants et acoustiques, quelques dissonances bienvenues, une voix prenante et déprimante, tout à fait dans le ton. Quelques passages plus rock’n’roll auront un côté presque sludge. Mais il faut avouer que sans le chant en croate, on n’aurait pas eu la même approche et on pourrait ne pas être loin de se dire : « A l’Ouest, rien de nouveau… ». Petite exception avec le joli « Onako Kako Samo Ona Zna » et son double-chant clair féminin et masculin qui passe excellemment bien même si, pour le coup, la voix du chanteur est bien plus approximative voire même franchement fausse par moments et l’introduction folklorique avec un accordéon... Des touches folkloriques se retrouvent de-ci de-là, y compris dans les morceaux plus classiques et peut-être s'agit-il de quelque chose à creuser pour la suite...

Bref, ce « Zastor Tišine » ne sera sans doute pas apte à donner un véritable coup de fouet à ce style quelque peu sevré de productions vraiment marquantes ces derniers temps. Mais il faut rendre à César ce qui lui appartient et donc reconnaître au groupe un vrai talent intrinsèque, des idées et cette opportunité de pouvoir utiliser une langue au son étrange leur donnant une particularité intéressante à utiliser. Pour le moment, nous avons donc cet album qui est loin d’être ridicule parmi les productions marquantes du milieu des années 90, qui n’apporte pas forcément énormément plus, mais qui est suffisant pour que les fans du genre accordent au groupe un certain intérêt.

Olovo I Sjene



pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR