CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


YUGAL
Illusion of time [ 2013 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
MCD - EP - Durée : 28.04 - Style : Thrash
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label :
Contact groupe : http://www.facebook.com/yugalofficial http://fr.myspace.com/yugalofficial
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 15 février 2013 - Chroniqueur : Lucky.Bloody.Mary
 

Oh oui, moi je dis oui ! YUGAL, cinq musiciens vannetais on ne peut plus fringants tentent, avec succès, de dépoussiérer et booster ce bon vieux thrash qui nous berce depuis… Moult années ! Je vois déjà au loin les puristes en train de me charger, fourches et torches à la main ! Mais oui, je trouve que le thrash s’essouffle et tourne en rond.
J’ai donc été agréablement surprise en écoutant ce nouvel EP "Illusion of Time", tout fraîchement sorti seulement deux ans après leur première démo "From Pain to Pleasure".

"Illusion of time", le premier titre, nous donne immédiatement le ton : l'EP sera épicé, chaud... Le son thrash bien old school avec ses skank beats se mêle à la perfection aux rythmes orientaux qui font vibrer les hanches et aux envolées espagnoles subtiles. Mais attention, ce n'est pas comme certains groupes que je ne citerai pas, qui nous flanquent un passage totalement inapproprié avec de la derbouka ou des sagattes et une mélodie qui fleure bon le désert, histoire de dire "nous on fait du world metal". Non, ici les clins d’œil sont fugaces et n'empiètent en rien sur le morceau en cours et les différents rythmes s'entremêlent intelligemment.
Les premiers morceaux de l'EP nous donnent notre dose de bons rythmes thrasheux comme on les aime, la caisse claire nous fait claquer nos petits tympans et on aime ça ! Guillaume, le chanteur, envoie la saucée avec sa voix : un doux mélange de Randy Blythe, chanteur de LAMB OF GOD et de Max CAVALERA.
Après la brève coupure acoustique modestement nommée "Interlude", le groupe prend un autre tournant, et nous propose des morceaux plus... Thrash-death-core, je dirais ! "The mad passenger" est un mélange savamment orchestré de sonorités death, de chant à la limite du hardcore avec des chœurs punk, et des riffs de guitare orientalisants. Ce titre est complexe et riche, le groupe nous prouve que leur technique s'affine et qu'elle leur est propre.
Un deuxième interlude instrumental "Into spirits" s'intercale et nous transporte ailleurs, dans les jardins de l'Alhambra lorsque le soleil entame sa descente... Hum, oui, je divague. Revenons à nos Bretons (haha). Bon, certes le morceau peut sembler un tantinet redondant, mais finalement, est-ce si embêtant ?
Le dernier titre "Wicked shadows" couvre lui aussi pas mal de genres ! Avec une introduction aux frontières du psyché, le retour du thrash, des passages plus death... Une bonne concoction pour un morceau délectant !

Si l'on compare cet EP à la première démo, on voit bien que le groupe veut se démarquer et trouver son propre son. Ils sont sur la bonne voie. La voix en impose, chaque instrument a sa place (la basse est d'ailleurs bien mise en valeur, et ça, j'aime !), les morceaux diffèrent complètements les uns des autres de par leur technique et inspiration. Quant à la production, elle est... Le mot qui me vient est "poussiéreuse". Oui, mais dans le bon sens du terme, comme une touche vintage. Voulue ou non ? Le fait est que l'effet est là et colle parfaitement à l'image du groupe : c'est chaud, old school, poussiéreux, mystérieux...

"Illusion of Time" a donc pas mal de qualités pour un premier EP, nos cinq Bretons ont de quoi être fiers ! Ils nous prouvent leurs talents de musiciens en mélangeant habilement les genres, et, comme dit précédemment, donnent un nouveau souffle à ce thrash qui s’essouffle ! A part quelques petites longueurs, il n'y a pas grand chose à redire. YUGAL n'est qu'au début de son voyage et nous ne sommes pas au bout de nos surprises... A surveiller de très près, dis-je !

Iskence.mp3


Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
YUGAL - Enter the madness YUGAL - Chaos and Harmony


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut