CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine CULT OF LUNA
Vertikal II [ 2013 ]
MCD-EP (Durée : 36.36)
Style : Post Rock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.indierecordings.no/
Contact groupe : http://cultofluna.com/ https://myspace.com/cultofluna
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 16 septembre 2013 - Chroniqueur : Chart
 

Dans tous les styles et toutes les tendances, il y a toujours des leaders et des suiveurs. CULT OF LUNA dans le post rock est à ranger incontestablement du côté de la première catégorie. Le groupe s’est imposé assez rapidement avec sa façon particulière de faire. Ses albums se sont diversifiés et la profondeur de certains morceaux est réellement singulière, « Echoes », « Leave Me Here », « Dark City, Dead Man », « Dim », « Ghost Trail », « Following Betulas », « Synchronicity », « Passing Through »… En 6 albums en à peine 15 ans de carrière CULT OF LUNA est devenu une figure majeure de la scène post-rock. Après une sortie très remarquée en ce début 2013 avec l’album « Vertikal », Le groupe est de retour avec un nouvel EP, « Vertikal II ».

Le but de « Vertikal II » est de bouclé le concept abordé sur « Vertikal ». Le thème de l’album s’inspirait du film de Fritz LANG, « Metropolis », 1927. C’était aussi le premier album du groupe depuis 2008. Cette année est donc celle du retour en force sur le devant de la scène et dans les bacs. On ne pouvait donc pas passer à côté d’une telle sortie même s’il s’agit seulement d’un nouvel EP. Cela prouve tout de même une certaine créativité chez ce groupe et on espère ne pas avoir à attendre encore 5 années de plus pour un éventuel prochain album. En attendant, « Vertikal II » marche dans les pas de son prédécesseur avec une production toujours aussi bien maîtrisée. Le groupe a depuis longtemps trouvé le son qui lui correspondait au mieux et il ne peut que l’améliorer sans le dénaturer. En écoutant ce disque on a cette sensation de groupe jouant live et ça, c’est une qualité majeure pour les groupes de rock et de metal, une qualité qui aurait tendance à se perdre avec l’avènement des machines en studio.

Un EP de CULT OF LUNA, c'est-à-dire 4 titres, signifie un CD de 30 minutes. Avec eux, on a le temps de s’imprégner totalement et intensément dans leur univers musical. « Vertikal II » s’ouvre sur « Oro », un morceau qui ressemble quelque peu au dernier morceau de « Vertikal », « Passing Through » avec son ambiance feutrée et le chant clair de Fredrik KIHLBERG. « Light Chaser » est un peu plus énergique mais tout aussi psychédélique. La mélodie principale se répète inlassablement tandis que les couches musicales se superposent au fur et à mesure que le morceau avance. C’est sur une ambiance profonde que se construit ce titre. On visualise très bien les images du film « Metropolis » sur cette pièce de musique. C’est l’un de ces morceaux qui peut devenir très visuel lorsque l’on laisse son imagination s’occuper de cet aspect là. Tout en gardant un concept très fort, « Shun The Mask » est un titre un peu plus conventionnel pour ce groupe. La puissance des riffs est toujours au rendez-vous mais CULT OF LUNA sait s’y prendre pour garder un aspect aérien très puissant. Le groupe surfe constamment entre monde onirique et puissance du son et des riffs. Son savoir faire est très grand et ce titre le prouve encore une fois. Ces trois morceaux nous exposent trois façons de faire typiques mais complètes du groupe. CULT OF LUNA est capable de transcender la monotonie en lui insufflant une force mélodieuse et onirique hors du commun. On peut mettre ces trois premiers morceaux à part car le dernier titre est un peu particulier. Il s’agit en effet d’un remix de « Vicarious Redemption » par Justin BROADRICK (JESU, GODFLESH, SCORN…). On ne peut pas dire que ce dernier ne fasse pas lui aussi partie des leaders du post rock, ce serait un blasphème ! Cette rencontre est pour le moins intéressante. Par le mot remix, on a surtout en tête quelque chose d’electro mais ce n’est pas le cas ici. On oublie les samplers et les machines. Il s’agit plutôt d’une réinterprétation du morceau. Les parties vocales ont une petite touche électronique avec des effets vocoder mais c’est à peu prêt tout ce qui sonne quelque peu dénaturé. C’est encore une fois un titre fort intéressant qui vient clore un EP déjà riche en émotions.

CULT OF LUNA nous présente avec cet EP différents aspects de sa musique. Si parfois ce style de sortie nous laisse sur notre faim, il n’en est absolument rien ici. CULT OF LUNA est la figure à part sur une scène saturée de groupes qui s’inspirent les uns les autres allant parfois jusqu’au plagia. Mais avec une identité forte et un univers construit et cohérent ces suédois gardent leur identité et une force créatrice qui leur est totalement personnelle.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
CULT OF LUNA - Somewhere along the highway CULT OF LUNA - Vertikal

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR