CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine EMBRIONAL
Annihilation 2007 + Live [ 2014 ]
CD Album (Durée : 52.33)
Style : Death Metal
Informations :Ré-édition + Live
Interview : pavillon 666
Contact label : http://www.oldtemple.com
Contact groupe : https://www.facebook.com/Embrional https://myspace.com/embrional
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 06 janvier 2015 - Chroniqueur : Chart
 

EMBRIONAL nous vient tout droit de Pologne et comme la plupart de ses compatriotes, cette formation ne fait pas dans la dentelle lorsqu'il s'agit de jouer du metal extrême. Beaucoup de choses sont en train de se passer dans ce pays depuis l'avènement de VADER, DECAPITATED et BEHEMOTH et il n’est pas étonnant de voir surgir des groupes de l'underground tous aussi efficaces et acharnés les uns que les autres. EMBRIONAL ressort aujourd'hui sa deuxième démo issue des sessions de 2007 augmentée d'une partie live enregistrée lors d'un concert de 2013 en Pologne.

La partie studio sonne logiquement comme une bonne démo. Il ne faut pas s'attendre à un mur du son digne des gros studios polonais mais comme une très bonne démo enregistrée avec de bons moyens. L'ensemble est correct au-dessus de ce qui se fait habituellement pour une démo. La partie live est elle aussi tout à fait honnête et malgré la brutalité des morceaux, l'ensemble permet de distinguer chaque instrument sans le moindre effort.

Question originalité, il faudra repasser. Le death metal est un style qui s'ouvre relativement peu par rapport à d'autres. Le style brutal est fait de cette sorte mais ne manque certainement pas de qualités pour autant, ne serait-ce qu'au niveau technique de ses musiciens. Il n'y a qu'à écouter la batterie de cet album pour se rendre compte que nous avons là affaire à un véritable talent. Le style est rapide et précis comme il se doit. Il est néanmoins regrettable de ne pas bénéficier d'un meilleur son pour apprécier chaque nuance de cet impressionnant musicien. EMBRIONAL aurait vite fait de vous convaincre par ses morceaux si vous êtes un adepte du style. En effet, l'entrée en matière est efficace avec un morceau rapide et très représentatif, « Hellfuck ». La suite est toute aussi délectable avec « Murder and Cruelty » et « Hallucinated ». Il n'y a rien à dire, le savoir faire et là et le groupe enfonce le clou avec virulence et parfaite maîtrise de son propos. « Human Brew » calme un peu le jeu avec son introduction en arpèges et son tempo très lent et forcément très lourd. Mais ce n'est fait que pour relancer la machine comme il se doit avec « Destruction Brew ». La rapidité fait son retour mais avec des guitares plus thrash et plus saccadées. La partie studio se conclue avec « Annihilation », un titre un peu plus long mais fortement nuancé où les changements de riffs abondent. EMBRIONAL nous montre ici l'étendue de son savoir faire avec habileté et dextérité.

Les 8 titres qui composent la partie live sont assez représentatifs de l'esprit du groupe que l'on pouvait trouver sur la partie studio. Le mixage est un peu plus propre et l'on peut apprécier d'autant mieux le jeu de batterie toujours aussi impressionnant. Vous ne pourrez pas comparer les versions live et les versions studios car en effet, EMBRIONAL ne joue ici que des titres issus d'autres enregistrements du groupe, ce qui aurait pu être intéressant mais dont on se passera pour le coup. On retient de jolies prouesses comme les soli très inspirés de « Necropolis », l'efficacité redoutable de « Possessed By Evil » qui atteint des sommets de rapidité, le très entraînant « Dziwki, Narkotyki I Martwica Mozgu » à la limite du black metal de la première heure de BEHEMOTH. Et enfin pour conclure l'instrumental « Smierc I Zniszczenie » qui ne se prive pas de citer quelques riffs de SLAYER, comme une sorte d'hommage dont on a l'habitude dans ce style mais sur lequel on ne crachera jamais, mais aussi chose de plus rare, VADER!

Certes EMBRIONAL mérite encore un peu de temps afin d'arriver à maturité mais ce qu'il nous livre ici mérite largement d'être écouter avec intérêt. Il y a là un potentiel immense et certainement un groupe en devenir.






pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
EMBRIONAL - Absolutely Anti-Human Behaviors EMBRIONAL - The Devil Inside

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top