last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Interviews

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
>
ROSENKREUZ
Chronique liée
Lien du Groupe
Audio / Video
Mise en ligne le : 05 février 2020  | Intervieweur : Chart | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1. Salut et merci d’avoir accepté de répondre à cette interview, est-ce que vous
pourriez en guise d’introduction nous présenter le groupe et son histoire ?

Phil : J’ai commencé à écouter du metal au collège et, comme beaucoup d’entre
nous, cela a été une véritable révélation (rires). En parallèle, on était déjà fans
de culture SF avec PJV (cofondateur et claviériste). Nous avons alors commencé
à réfléchir pour créer un groupe et jouer notre propre musique. Le projet a
mûri petit à petit et, au fil du temps et des rencontres, nous avons fini par
trouver tous les musiciens qu’il nous fallait. J’ajouterai que tous les membres
de Rosenkreuz sont avant tout d’excellents amis. La formation telle que nous
la connaissons maintenant date de 2015. Merci la vie !

2. Comment s’est passée l’écriture de cet album ?

Phil : Lorsque je compose un titre, je commence d’abord par écrire
l’instrumental, je trouve l’idée de base et je l’améliore au fur et à mesure. C’est
quasiment « alchimique », je polis mon instrumental jusqu’à obtenir ma pierre
philosophale (rires). Ensuite, j’écris les textes, en essayant de retranscrire au
mieux les émotions et l’atmosphère véhiculées par cet instrumental. Chaque
musicien vient ensuite apporter sa pierre à l’édifice, afin de compléter l’idée
originale du morceau, de l’enrichir.

3. Comment s’est passé l’enregistrement ?

L’Abbé S.M. : La production de Crystal City s’est faite avec Thibault Bernard de
Convulsound Productions. Auparavant, j’avais eu la chance de travailler avec
lui sur plusieurs projets musicaux. Pour
Crystal City , il y avait tellement de
prises à faire, de pistes à mixer, ce fut une expérience intense. Toutes les
difficultés que nous avons pu rencontrer ont été résolues avec brio par le
savoir-faire de Thibault. Son professionnalisme mérite d’être salué !

4. Est-ce que tu peux nous en dire un peu plus sur vos paroles ?

L’Abbé S.M. : Rosenkreuz se veut narrateur et non influenceur. Nous sommes
en quelque sorte des reporters de l’extrême, décrivant un univers sombre fait
de sexe et de drogues. Derrière nos textes, nous défendons un certain
hédonisme et nous invitons l’auditeur à prendre ses distances avec ce système
qui veut nous emprisonner. C’est une quête pour le bien-être, une révolution
contre la souffrance terrestre.

Phil : C r y s t a l C it y est une épopée à travers la vie, une sorte de
« Bildungsroman », de conte initiatique où le protagoniste, jeune et
inexpérimenté, évolue dans un monde absurde qu’il ne comprend pas. Les
onze titres de l’album constituent une suite de tableaux décrivant un univers
postmoderne. Notre musique est une invitation au voyage intérieur, pour se
trouver dans un monde dénué de repère. J’espère que les auditeurs sortiront
grandis de ce périple, que cette expérience esthétique saura les toucher, ce
serait la plus belle récompense pour Rosenkreuz.

5. Comment s'est passée la rencontre avec ADIPOCERE ?

Phil : Après la sortie de notre 1er EP, Infinite , nous avons rencontré de Christian
d’Adipocere par un heureux hasard, alors que nous étions de passage à Bourg
en-Bresse pour un concert. Il a été séduit par notre musique et nous avons été
signés peu de temps après. J’en profite pour rappeler qu’Adipocere est le
premier label français de metal (depuis 1992 !) et qu’il a produit des groupes
comme Belenos, Benighted, Bethlehem, Carcariass, Forgotten Tomb et
Moonspell (pour ne citer qu’eux).

6. Quelles sont vos principales sources d’inspiration ?

Phil : Tout d’abord, j’écoute beaucoup de musique industrielle et de metal
(tous styles) confondus pour enrichir ma culture musicale (on n’a jamais fini
d’apprendre…) mais aussi parce que j’aime ça tout simplement. En dehors de
la musique, j’ai été influencé par le romantisme et ses idéaux et par son «
descendant » spirituel, le gothisme. J’aime également les films de science
fiction cyberpunk (Matrix, Blade Runner…). L’univers esthétique de
Rosenkreuz est une synthèse de toutes ces influences.

7. Quels sont vos autres projets pour cette année ?

Phil : Travailler et mettre en place des shows de plus en plus dingues, collant
avec l’esthétique Rosenkreuz. Faire de nouvelles dates, on l’espère, devant un
public de plus en plus nombreux à nous suivre. Un clip est également en
préparation et sortira à la fin de ce semestre. De mon côté, je suis en train de
composer les titres du second album.

8. Merci d’avoir répondu à cette interview, je vous laisse le mot de la fin :

L’Abbé S.M. : J’en profite pour remercier Pavillon Webzine de la part de tous
les membres de Rosenkreuz. Merci pour tout ce que vous faites pour nous.
Nous avions déjà été touchés par l’accueil qu’avait reçu notre EP auprès de
vous et encore plus par celui réservé à Crystal City , notre premier album. Merci
également de faire vivre la scène metal à travers votre webzine qui existe à
présent depuis plus d’une quinzaine d’années et qui fait figure d’autorité sur
la toile française.

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

We cannot display this gallery
PARTAGER :
 







Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MONUMENTS [Lyon - 69] > 24-02-2020
MONUMENTS [69] 24-02-2020

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : MAGMA
MAGMA (69)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours