Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
UNEXPECT
CHRONIQUE UNEXPECT - review
Contact groupe http://www.unexpect.com
Audio / Video
Mise en ligne le : 21 novembre 2007  | Intervieweur : Oceancloud | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1. Bonjour Unexpect. Pour commencer, pouvez vous nous présenter brièvement votre parcours et votre line up actuel?

Et bien… je pourrais faire un copier-coller de ce qui se trouve sur notre site web pour la biographie mais je vais plutôt inviter les gens à le consulter directement. Qui sait ? Y’a peut être des infos utiles : www.UnexpecT.com ou encore www.MySpace.com/unexpect
En gros:
1997: Naissance du line up connu de UneXpecT (Violon, Keyboard, Vocal femme)
1999 : Sortie du premier album ‘’Utopia’’
2001 : Je, ChaotH se joint
2002 : Leilindel se joint
2003 : Le brutal Landryx se joint
2003 : Sortie du EP ‘’We, Invaders’’
2004 : Signature avec The End Records
2006 : Sortie de l’album ‘’In a Flesh Aquarium’’
2007 : Borboën se joint
J’aime les chiffes. Mais pas autant que les chats.

2. Que présente "In a flesh aquarium" de différent par rapport à votre premier album? Est ce que l'album correspond à l'idée que vous aviez à l'esprit?

IAFA est l’évolution du groupe pendant les année 2000 a 2005. Certaines de ces pièces étaient conçues même avant notre EP ‘’We, Invaders’’ paru en 2003. C’est peut être pourquoi l’album est aussi éclectique. Ca marque la fin d’une époque pour le groupe et le début d’une autre avec les changements de line-up et tout. Je le vois un peu comme la renaissance du groupe dans une optique assez différente du premier. Mais encore, je suis un seul des membres du groupe et chacun a sa propre vision de la chose. Et on avait pas nécessairement d’idée fixe sur ce qu’allait être l’album en rentrant en studio… tout ce qu’on savait c’est que ça allait être un monstre assez étrange et que ça risquait de provoquer des saignements au niveau de l’encéphale pour la plupart des auditeurs. Je crois que c’est réussi.

3. Votre musique est extrêmement originale et complexe, comment procédez-vous pour composer? Quelles sont vos principales influences? Quels sentiments cherchez-vous à susciter chez l'auditeur?

On a pas de manière de travailler en fait, c’est peut être ce qui fait que c’est si chaotique en fait. Pour ce qui est des influences, c’est 7 personnes avec des passés musicaux différent et des goûts différents donc ça va passer de Arcturus à Mike Patton à RadioHead à Bjork à Dillinger Escape Plan à At the Gates à Aphex Twin à Chopin. Et j’imagine qu’on a volontairement essayé de déstabiliser les auditeurs avec cet album avec tous les changements de rythme et de style de musique mais… c’est simplement de s’amuser avec le son. Comme j’ai déjà dit, faire de la musique c’est un peu comme jouer au créateur. On crée son propre monde a partir de rien donc je vois pas pourquoi il y aurait quelconque règle de physique. On part de rien, on crée tout donc on invente nos règles, on a pas à respecter de style ou de limite, on fait ce qu’on veut, on va ou on veut, on repousse notre imagination. Les influences musicales ne sont que des chiffres dans une équation mathématique. Tel groupe mélangé à tel groupe donne tel genre de musique. C’est une addition d’influences. Comme la première fois que le métal mélodique est né c’était probablement l’addition de 2 influences comme le métal et la musique classique. On additionne et on obtient un nouveau résultat. Et on est constamment à la recherche de la dernière somme. J’espère que Unexpect va être à son tour un simple chiffre dans une équation et va se mélanger à d’autres influences pour faire évoluer la musique encore plus loin.

4. Comment définiriez-vous cet album à quelqu'un qui ne vous connaît pas? Que lui diriez-vous pour le convaincre de l'écouter?

Hmm… je sais pas exactement…pour être minimaliste je lui dirais probablement ce que les critiques disent de nous. C’est pas moi qui va définir notre musique, c’est plutôt l’optique que les gens en ont qui font que cette musique est ce qu’elle est. Un heureux mélange du Cirque du Soleil et de Métal Européen ?! J’imagine que ça peut ressembler à ça. Je sais pas. Et qu’est ce que je dirais à quelqu’un pour qu’il écoute notre musique ?? … ‘’Écoute ça ou je tue un singe. T’aimes les singes, hein ? Et tu veux pas que je tue un pauvre singe… alors écoute ça…. Connard.’’ Tiens…ça sonne bien.

5. Vos textes sont ils aussi complexes que votre musique? De quoi traitent ils?

De tout. Critique sociale. Voyage introspectif dans un esprit brouillé par la drogue, l’alcool ou par la complexité des émotions humaines. Discours entre notre Ça et notre Sur-Moi. Message pour les défunts. Envolée poétique gratuite et multidirectionnelle. Plein de choses camouflées dans des textes bizarres et chaotiques. Il n’y a pas un thème en particulier sinon que celui d’explorer l’esprit humain. Tout comme la musique les textes peuvent traiter de tout et n’ont pas vraiment de limite, donc, pas un thème en particulier. C’est simplement qui nous sommes, ce à quoi on pense. Syriak est le principal lyriciste (ça existe ce mot) du groupe mais on ajoute à sa sauce occasionnellement.

6. Comment Unexpect et son concept musical sont-ils apparut dans vos esprits?

Simplement se laisser inspirer par toute forme d’art. Évolution de 7 personnes comme je le disais précédemment. Mais surtout l’ouverture d’esprit face à toutes idées. Tout peut être possible et on cherche volontairement ce qui est différent non pas parce qu’on VEUT être bizarre mais parce que c’est ce qui semble naturel de faire. Je vois pas le point de refaire ce qui a déjà été fait alors on essaie de faire de la musique qu’on a jamais entendu, de la musique qu’on aimerait entendre.

7. Comment se déroulent vos concerts? Avez-vous un vrai show qui soit à la hauteur de l'originalité de votre musique?

En fait, la question inverse pourrait se poser aussi. Est-ce que notre musique est à la hauteur de nos concerts live ? Certains disaient qu’il était impossible de capturer l’essence live de nos concerts en album et j’imagine que c’est vrai. Ce serait un peu comme essayer d’expliquer un exorcisme a l’aide de marionnettes en peluche. La musique et les concerts live sont vraiment la complétion l’un de l’autre. Donc je pourrais pas décrire nos concerts correctement mais, chose sûr, je le conseille fortement. Ce serait ma première prescription à un patient (peu importe le mal). Là d’où on vient (scène métal du Québec), on se fait souvent traiter d’extra terrestre ou de fou…Ce doux plaisir de ne jamais se mêler a la foule. Être les bizarres dans un show de musique bizarre. Souvent nous allons dans…….. ahhhhhh tant de belles phrases incomplètes…n’est ce pas merveilleux ?

8. 7 ans se sont déroulés entre "Utopia" et "In a flesh aquarium". Pourquoi une si longue attente?

Parce que la vie est difficile. Et malheureusement on ne peut vivre de notre art ce qui ne facilite pas les choses. Difficile de concorder 7 vies assez différentes pour faire un album et des tournées. Merci aux membres fondateurs d’avoir gardé ce projet en vie toutes ces années. C’était simplement un processus long et régulier… assez similaire a l’érosion finalement. Musicalement, il y a un monde entre les goûts musicaux d’Utopia et de IAFA.

9. Comment s'est déroulée votre signature chez The end records? Êtes vous satisfaits de leur travail?

J’ai d’abord pris le crayon. J’ai signé mon nom, et ensuite j’ai déposé le crayon. Est-ce que je vous ai déjà dit que j’aimais les chats ? En fait, j’adore les chats. Je suis vraiment un fanatique des chats. La plupart du temps, quand je croise un chat dans la rue je lui envoie la main comme s’il était un de mes amis ou je vais le voir pour essayer de le flatter parce qu’il a l’air doux. Je leur parle aussi comme je parlerais a un être humain. Certains s’enfuient en me voyant approcher, certes, mais certains me laissent les caresser dépendamment de leur niveau de confiance face aux humains. Oui, vraiment, j’adore les chats. Mais pourquoi est-ce que je vous parle de ça ? C’est plutôt inapproprié vu la question. Tout de même je crois que c’est la meilleure réponse que je pouvais donner et ça fait quand même près de 10 lignes de remplissage. En plus, ne vous sentez vous pas plus près de moi maintenant que vous savez à quel point j’aime les chats ?

10. Comment voyez-vous l'avenir de l'industrie musicale? Et dans le milieu du metal/rock en particulier?

Je dois admettre qu’il s’est passé plusieurs heures entre les 9 premières questions et le reste de cette entrevue et que je me sens pas mal plus reposé face à mon lendemain d’abus éthylique. Présentement l’industrie musicale est un peu construite à l’envers à mon avis. Pas de place pour la musique, pas de place pour les musiciens. Les gens gagnant grassement leur vie grâce à la musique sont les gens de l’industrie et non les musiciens. Un manager ou un ingénieur de son est souvent payé plus cher que les musiciens dans la scène underground et c’est là que la pyramide renversé commence. La musique underground CRÉÉ pourtant la scène populaire. Des groupes comme les Sex Pistols ont inventé un genre de musique qui allait, 20 ans plus tard, donner naissance au ‘’Pop-Punk’’ qui est aujourd’hui un style qui vend très bien, qui est connu de tous et qui est facilement commercialisable. Pourtant toute l’inspiration pour ce style de musique vient de l’underground, des musiciens qui ont créé quelque chose de nouveau. Sans la scène underground, le Pop n’existerait pas. Donc c’est un peu dommage de voir a quel point les musiques différentes et innovatrices sont sous-estimées et vivent dans l’ombre. Mais je crois que les gens sont de plus en plus ouvert d’esprit et j’espère beaucoup que plus de gens jètent un œil à d’autres couleurs que ce que leur offre les grands média, pas simplement pour faire vivre les groupes plus méconnus, mais surtout parce qu’il y a tellement plus à aller chercher spirituellement dans ces musiques qui définit tout et j’espère de tout cœur que les gens se gavent de cette merveille pour leur bien être à eux.

11. Comment se porte la scène québécoise? Quels sont les groupes que vous aimez en ce moment?

Très bien je dirais… mais encore… qu’est ce que ça veut dire ? Est-ce qu’il y a des groupes qui en vivent ?? Probablement 0,3 % …. Mais OUI, Montréal et le Québec en général sont extrêmement riche musicalement et pas seulement dans la scène métal mais bien dans tous les styles musicaux et artistiques. Personnellement, Despised Icon, Ion Dissonance, Discord of a forgotten sketch seraient mes préférés pour la scène métal.


12. Quels sont vos projets actuels? Un nouvel album peut être ou devront nous encore attendre 7 ans?

Nous sommes présentement en composition et les nouveaux squelettes (oui, ils en sont encore au niveau squelettique, nous leur donnerons de la chair et un peu de peau bientôt) sont très prometteur et nous sommes très enthousiaste face au futur. Nous sommes loin d’avoir une date de sortie ou même une date d’entrée en studio mais soyez sûr que nous en informerons le monde en temps et lieu. Je peux dire sans trop m’aventurer que cet album sera le meilleur qu’ UneXpecT aura pondu.

13. Merci Unexpect. Un petit mot inattendu pour conclure?

Cérébroglutamioxydophosphoribonukléique.



Réponses par Chaoth le 11/11/07

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :
 




Go to Top