last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
HORGOTH
CHRONIQUE HORGOTH - review
Contact groupe http://www.myspace.com/riseofhorgoth
Audio / Video
Mise en ligne le : 06 mai 2008  | Intervieweur : Decembre | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
Interview Le 5 mai, via msn avec Baal, De Chirurg et N.H.Sh

1 - Hailz Horgoth ! Pouvez-vous présenter votre groupe à nos lecteurs ?

Baal : Hails. Le groupe était à la base un de mes projets perso, lors du split de notre ancien groupe on a décidé de le lancer.
De Chirurg et N.H.Sh : On a commencé à répéter en octobre 2007 si ma mémoire est bonne, avec Jb derrière les futs et Arnaud à la basse.
Baal : Il y avait un quatrième larron à la guitare, mais il a décidé de quitter le groupe juste avant l'enregistrement. On a formé le groupe en 2006, mais première répète en 2007.

2 - Ok, groupe fondé en 2006, première répète en 2007 ... à moins que vous ayez fondé le groupe le jour de la Saint Sylvestre, et que votre première répète ce soit déroulée le 1er de l'an ... votre démarche d'origine n'était pas celle d'un groupe qui décide de fonder un groupe autour de trois vieux instruments ... on peut dire qu'Horgoth est un groupe conceptuel ?

De Chirurg et N.H.Sh : On avait envie de jouer une musique qui nous plaise, différente de celle de nos anciennes formations respectives.
Baal : Horgoth est clairement un groupe de black métal. De part la musique tout d'abord, mais aussi par les paroles. Si Horgoth a été créé c'est forcément qu'on avait quelque chose à dire.

3 - C'est pas souvent le cas de certaines formations de " métal extrême " au sens large, c'est pour ça que je me permets de le remarquer !

Baal : Crier à l'apocalypse, ou appeler à la guerre à la haine ou autre, c'est bien joli mais la raison derrière tout ça c'est pousser les gens à réfléchir par eux-mêmes et arrêter d'assimiler les idées toutes faites, amenées par notre société.
N.H.Sh : Personnellement, je cherchais à cette époque à participer à un projet construit par des gens motivés, Quelque chose d'extrême et efficace, j'espère que nous avons rapproché notre musique de cela.
De Chirurg et N.H.Sh : Comme n’importe quel "musicien" on avait envie de s’exprimer à travers la musique qu’on aime et le faire sérieusement. On veut pas devenir des stars, mais juste jouer notre musique et faire les choses au mieux, on recherche pas la gloire.

4 - Vous pouvez nous en dire un peu plus sur votre premier ep ? Comment vous l'avez écrit, si vous aviez choisi de le construire de telle ou telle façon, comment vous l'avez enregistré, etc ?

Baal : Niveau compo, j'apporte les chansons aux 3/4 construites. C'est à dire que les guitares sont finies, je donne au batteur les ambiances que je veux sur certains passages et je laisse au bassiste une grande liberté dans les parts. Après je laisse faire le talent des musiciens.
De Chirurg et N.H.Sh : L’enregistrement c’est fait dans notre garage avec notre propre matos studio. Cela nous a permis de passer tout le temps qu’on voulait dessus et de faire tous les arrangements qu’on voulait. On était limité en temps parce que Baal a du partir à l'étranger pour ses études et donc on voulait finir l’enregistrement avant son départ.
Baal : Oui, j'ai enregistré les voix en quelques jours et j'ai fini la veille de mon départ. Après mon départ Arnaud a eu tout le temps d'enregistrer ses vocaux.
De Chirurg et N.H.Sh : Une fois tout enregistré on l’a fait mixé par un de nos amis ingé son et on a fait appel à Alex d’Otargos pour le design.
Baal : C'était la première prod black de notre ami ingé son.

5 - Oui j'ai vu que c'était le sceau de sa boîte de design sur votre pochette ... d'ailleurs, il est très rare de voir un groupe autant s'investir pour parfaire sa musique. Etes-vous contents du résultat final de vos efforts ?

Baal : Le résultat n'est pas parfait et est loin de l'être.
De Chirurg et N.H.Sh : Ceci est un premier jet, on aime faire les choses sérieusement ... on est assez satisfaits du rendu visuel final, la musique s’approche du son qu’on voudrait avoir même si on note plusieurs imperfections mais on continue de travailler pour le rendre plus proche de nos idées.
Baal : Notamment au niveau de la prod et de l'enregistrement de la batterie qui n'était pas facile à réaliser. Mais on s'est vraiment investi à 200 % dans ce premier opus et je pense qu'on aurait pas pu faire mieux que ça avec les moyens matériels et financiers dont nous disposions. Donc oui content du résultat pour une première création.

6 - Concernant votre musique et donc " It Finally Comes ... ", vous dites jouer du "modern black metal". Mais personnellement, je n'y ai rien vu de "moderne". Vous pouvez nous en dire un peu plus ?

De Chirurg et N.H.Sh : On associe souvent "black metal" au satanisme, pagan, gens qui marchent dans la forêt sombre... , le terme "modern" rompt avec ce concept. Avec ce terme on s'éloigne des vieux amalgames black metal = satanisme.
Baal : Cela concerne aussi le visuel. Nous avons opté pour un logo lisible, loin des logo black metal "traditionnels".

7 - Woua ! Permettez moi d'objecter ! "Vieux amalgames black métal = satanisme". Le satanisme est tout de même un des piliers du bm, quoi qu'on en pense. Et en ce qui concerne la lisibilité du logo, beaucoup de groupes présents depuis longtemps sur la scène ont un logo qui ne ressemble pas aux gerbis trves à la Darkthrone ... je pense à Immortal, Emperor, Mayhem et j'en passe ...

De Chirurg et N.H.Sh : On voulait avoir le son black metal sans vouloir forcément qu’on nous assimile à des satanistes. Certes le satanisme est un pilier du black, mais avec ce terme on veut s'éloigner des gamins de 15 ans avec corpse paint qui se baladent la nuit dans la forêt en sacrifiant un lapin.
Baal : Je pense que l'essence même du black métal réside dans le fait d'être blasphématoire ou de déranger donc d'un certain côté, oui le satanisme est un des piliers du BM. C’est ce qui a sûrement, à certain moment, permis au développement de ce genre musical aussi. mais il y a bien d'autres façons d'écrire des paroles dans le black que de parler de satan ou bien s'approcher d'idées nazi ou fachistes.
De Chirurg : Notre rupture se situe bien au delà de l’aspect purement religieux ou politique.
N.H.Sh : Nous vivons au 21ème siècle bordel !
Baal : On essaye donc de se diriger vers un black métal qui rompt un peu avec l'héritage de cette musique. Garder la haine et l'énergie du black métal sans pour autant s'inscrire dans une lignée de groupes qui disent tous plus ou la moins la même chose.

8 - All right ! Modern Black Metal chez Horgoth ça concerne donc plus le visuel et les paroles/concept que la musique. J'ai bien compris ? Parce que musicalement, votre album est tout ce qu'il y a de plus traditionnel !

Baal : Oui, le black métal est une musique dans laquelle je me retrouve totalement. C'est celle qui me prend aux tripes et qui me donne la rage de mener de front tous mes projets. Il était donc hors de question que musicalement le projet s'éloigne du BM.
De Chirurg et N.H.Sh : Oui musicalement nous jouons du black, certes c'est probablement des riffs qui ressemblent à d'autres groupes mais je pense qu 'on arrive à créer des ambiances qui nous sont propres. On joue la musique qu’on aime voilà tout.

9 - Vous commencez à avoir des retours de votre ep ? Vous le distribuez exclusivement sur le net et dans quelques points de vente proche de votre région ?

Baal : Je le distribue un peu en Suède pour ma part, mais sinon oui il est essentiellement distribué dans notre région et sur le net. Mais on cherche des combines pour faire en sorte qu'il soit accessible pour un plus grand public.
De Chirurg et N.H.Sh : Les retours dans la région sont excellents ! Les points de vente sont uniquement régionaux puisque nous nous occupons de la distribution. Nous commençons tout juste à faire chroniquer l'ep donc les retours autres que régionaux sont peu nombreux.
Baal : Mais ils sont plutôt positifs.
De Chirurg et N.H.Sh : On a pas encore de label et on est en train de constituer un dossier solide avant d’envisager de démarcher.
Baal : Enfin nous avons pleins de messages positifs sur myspace (ce qui n'est pas très objectif et représentatif j'en suis tout à fait conscient), mais cela nous encourage beaucoup. Nous envisageons même de faire une mini tournée française l'année prochaine.

10 - J'allais justement y venir, à vos moyens de promouvoir Horgoth et "It Finally Comes... ". Une mini tournée française, avec d'autres groupes ou seulement vous face à la route et aux soucis que peut représenter une telle organisation ?! Vous avez déjà des concerts à votre actif ?

Baal : On espère pouvoir trouver le soutien de certains groupes, je ne dirai pas de nom puisqu'aucuns dialogues n'ont été engagés encore.
De Chirurg et N.H.Sh : Nos études et boulots respectifs nous contraignent beaucoup en ce qui concerne nos disponibilités mais on essaie de se donner à fond quand même ! Nous avons eu déjà quelques propositions de concerts mais le projet est encore au stade embryonnaire.
Baal : Sinon oui, je pense qu'on partirait sur la route plus ou moins selon nos propres moyens. Et non, pas de concerts à notre actif, mais non espérons faire au moins un concert local avant la fin de l'année.
De Chirurg et N.H.Sh : Pour l’instant on a pas fait de concerts avec HorgotH puisque Baal réside à l’étranger.

11 - Que pensez-vous de la situation actuelle du milieu black métal ? En France et ailleurs ...

Baal : Pour ma part j'écoute beaucoup de black suédois, je ne suis donc pas trompé de pays en m'expatriant. Au niveau français nous avons de très bons groupes et nous n'avons rien à envier aux scènes étrangères. J'affectionne particulièrement Arkhon Infaustus, Antaeus/Aosoth, Deathspell Omega, Otargos ...
De Chirurg et N.H.Sh : Le Black Metal reste quand même une musique d'initié même s'il tend à se banaliser au sein de la scène metal.

12 - Si vous avez un message à faire passer à vos fans ou à nos lecteurs ... je vous laisse le mot de la fin.

De Chirurg et N.H.Sh : Merci de soutenir la scène metal française !
Baal : Merci pour cette interview et on espère croiser beaucoup d'entre vous sur la route! Skal.
N.H.Sh : Nous espérons que la suite va vous plaire ... à bientôt sur scène.

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :
 







Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
OVERKILL [VILLEURBANNE - 69] > 16-09-2019
OVERKILL [69] 16-09-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : REDRUM04
REDRUM04
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours