last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
BRUTALLY DECEASED
CHRONIQUE BRUTALLY DECEASED - review
Contact groupe http://www.myspace.com/brutallydeceasedband
Audio / Video
Mise en ligne le : 25 février 2011  | Intervieweur : Matai | Traducteur : Matai

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1. Salut Brutally Deceased, pouvez vous présenter votre groupe et line up?

Salut Pavillon666, moi c’est Tomas. Je suis fier de présenter à vos lecteurs notre quatuor funéraire une fois convoqué par l’appel de la tombe. Nous sommes tous des créatures venant de notre capitale agonisante, Prague, ainsi que des régions avoisinantes de la misère éternelle. Notre line up pendant les sessions funéraires au studio Davos était composé de Zlababa (chant), Tomas (Guitares), Patrick (Basse), Stefy (Batterie). Patrick a ensuite décidé de retourné au sommeil éternel, et donc Burak a été invoqué de la tombe pour nous rejoindre en tant que bassiste.

2. Pouvez-vous nous présenter votre nouvel album «Dead Lovers’ Guide » ?

« Dead Lovers’ Guide » est notre premier album studio, depuis que nous sachons tous ce que nous voulons faire, il n’y avait pas besoin de faire d’autres essais lors des enregistrements. L’album contient 8 avis de décès plein de mort et de souffrance, et 1 message laissé pour l’enterrement de masse, qui s’est produit quelque part en Suède en 1991. De longues sessions prolongées d’enregistrement ont pris place dans une maison près de portail du cimetière à Vyskov, en République Tchèque, durant le printemps 2010, sous la gouvernance d’un type macabre venant de la Porcherie, Otyn. Tout a été fait en deux jours, parce que nous voulions que ça reste cru et pourri. Les paroles et la pochette ( faite par Jan Baptizer Hunak) correspond assez à notre son, montrant le monde dans un état de décomposition, donc décadent dedans et plein de parasites.

3. Votre musique semble tout droit sortie de la tombe mais pourtant vous semblez être influencés par le death metal Suédois…

Eh bien, je pense que c’est assez évident et audible. Certains disent que nous sommes un hommage au Death Metal Suédois et nous nous en fichons, étant donné que le pire, c’est qu’ils ont raison. Le son suédois du début des années 90 détenait une magie indéniable et depuis, nous avons d’autres endroits où profaner des tombes, nous avons tous pris par au trip, et pris le chemin de gauche…

4. Comment s’est passée la session d’enregistrement ?

Nous avons eu de terribles gueules de bois. Mais l’enregistrement s’est déroulé assez en douceur car nous ne voulons pas que ça sonne gay, et donc on a laissé ça tel quel, assez cru, sal, tout en nous concentrons à boire des bières en fait. De façon général, on a passé un très bon moment.

5. Et êtes vous satisfaits du résultat ?

Oui, ça sonne comme nous le voulions.

6. Avez-vous des projets futurs ?

Nous n’avons pas beaucoup de projets futurs étant donné que nous vivons dans le royaume d’hier, même si nous sommes supposés nous lever de notre tombe plusieurs fois cette année. Plus spécialement, nous devons jouer au festival Obscene Extreme avec Entombed, Lock Up, Rotten Sound, et d’autres groupes assoiffés de sang ! Il n’y aura pas de craquage de cercueil, de déterrement, de visages qui fondent en plus de ça. Nous avons besoin de repos.

7. Est-ce qu’on vous verra en France prochainement ?

Nous sommes en contact avec d’autres hordes hors de nos tombeaux, et des choses sont en train de se préparer, mais rien n’est encore confirmé. Bien sûr que nous adorerions visiter d’autres sites d’enterrements mémorables dans votre pays, donc je dirais plutôt (en français) : « Brutally Deceased en France ? C’est possible ! »

8. Si vous deviez décrire votre musique en un mot, que serait-il et pourquoi ?

Crue. C’est de cette façon que les choses devaient être faites et elles le sont.

9. Si vous avez quelque chose à dire, la parole est à vous …

Merci pour l’intérêt que vous portez à Brutally Deceased et soyez sûr que nous reviendrons nous battre avec une brutalité féroce. Vous m’avez bien distrait lors de mon sommeil de repos, et c’était agréable, mais maintenant pardonnez moi, je vais retourner dans ma crypte…

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock
1. Hi Brutally Deceased, could you present your band and your line up?
Hi Pavillon666, this is Tomas. I´m proud to present your readers our funeral quartet once summoned by the call from the grave. We are all freaks from our dying capital city Prague and surrounding areas of eternal misery. Our formation during funeral sessions in studio Davos was Zlababa - vox, Tomas - Guitars, Patrik - Bass, Stefy - Drums. Patrik then decided to return to eternal sleep so Burak was invoked from the grave to join us on bass.

2. Could you present us your new album called “Dead Lovers’ Guide”?

Dead Lovers´Guide is our first studio record, since we all knew what we are doing, there was no need to do any test recordings. Album contains 8 death notices full of death and suffering and 1 message left from mass burial, that happened somewhere in Sweden in 1991. Long planned session took place in a house by the cemetary gates in Vyškov, Czech rep. in spring 2010 under governance of macabre Pigsty guy Otyn. It was all done in 2 days, cause we wanted to keep it raw and rotting. Lyrics and cover art (made by Jan Baptizer Hunak) pretty corresponds with our sound, showing world in a state of decay, so decadent within and full of parasites.

3. Your music seems to straight out the grave and yet you seem to be influenced by the Swedish Death Metal bands...

Well I think its pretty obvious and audible. Some call us Swedish Death Metal tribute band and we don´t mind, since they are pretty damn right. Early 90´s swedish sound has some undeniable magic and since we have some great places for practising grave desecration as well, we joined this trip, walking the left hand path.

4. How was the recording session?

Terrible hangovers. Recording went pretty smoothly for we don´t want it to sound gay, so we left it in its rawness and nastiness and concentrated on drinking beer instead. In general, we had a really good time.

5. Are you satisfied of the result?

Yes, it sounds the way we wanted.

6. Do you have other projects planned?

We don´t have many future plans for we live in a realm of yesterday, eventhough we are supposed to rise from the grave few times this year. Most notably we should perform at Obscene Extreme festival along with Entombed, Lock Up, Rotten Sound and other bloodthirsty hordes! No groundbreaking coffin-cracking face-melting plans besides that. We need some rest.

7. Can we hope to see you in France soon?

We are in contact with some other hordes outside of our graveyard and some things are in making, but nothing is confirmed yet. Sure we would love to visit some memorable burial places in your country, so I´m saying: "Brutally Deceased in France? C´Est possible."

8. If you have to describe your music in one word, which one would it be and why?

Raw. Thats the way things should be done and left.

9. If you have something to say, this for you...

Thank you for your interest in Brutally Deceased and be sure, we gonna strike again with brutal fierce. It was a pleasant disturbance from my restless sleep, but now pardon me, I´m returning back to my crypt...

PARTAGER :
 







Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
COVEN [Lyon - 69] > 24-07-2019
COVEN [69] 24-07-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : REDRUM04
REDRUM04
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours