last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
AENAON
CHRONIQUE AENAON - review
Contact groupe http://www.myspace.com/aenaonband
Audio / Video
Mise en ligne le : 04 juin 2011  | Intervieweur : Matai | Traducteur : Matai

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
Salut AENAON, et surtout Astrous et Achilleas C, et merci du temps consacré pour cette interview ! Comment allez vous ?

Astrous : Salut, tout va bien ici, nous sommes excités par la sortie de notre album « Cendres et Sang » et extrêmement contents qu’il ait été enregistré sous Code666 Records. Les choses n’auraient pas pu être meilleures à vrai dire.

Peux-vous présenter votre groupe ?

Achilleas C. : Aenaon est un groupe qui a été créé en 2005 par Thyragon et Draugen dans le but de faire du Black Metal. Aux alentours de 2009, nous avons enregistré l’EP « Phenomenon » (sous le label canadien Bleak Art Records), et ce n’est qu’après ça que le line up se stabilisa, avec Astrous au chant et aux paroles, Thyragon à la basse, Dagwn et moi-même à la guitare. En 2010, nous avons enregistré un vinyl nommé « A Parallel Zoetrope » (Orkestral Promenade et Floga Records.) avec Romanians Satanochio. Et là, en juin, nous allons sortir notre premier album nommé « Cendres et Sang ».

Pouvez vous présenter votre album « Cendres et Sang » ?

Achilleas C. : Eh bien, « Cendres et Sang » est une œuvre assez spéciale pour nous. Elle vient vraiment de l’intérieur de nos cœurs, sans réels but ni force, c’est juste une combinaison de plusieurs influences musicales et littéraires. Tu peux écouter 9 chansons égales mais aussi uniques, avec une reprise très intéressante (d’une certaine façon) de « In Heaven » du film de David Lynch « Eraserhead ». Tu entendras une production pleine de passion, et tu sentiras le travail qu’il y a derrière, c'est-à-dire un album créé avec attention sur tous les points de vue, que ce soit la musique, le son, le concept, les paroles, l’artwork, les illustrations…

Pourquoi un titre français ? Est-ce pour mettre en lumière l’aspect poétique de votre album ?

Astrous : Nous savions depuis le début que le titre se devrait d’être « organique ». Dans ma tête, quelque chose tournait autour de Ashes and Blood, mais pour plusieurs raisons le « son » de ces mots n’était pas assez bon pour montrer ce que j’avais à l’esprit. Nous avons pensé mettre ça en grec, et en allemand aussi, mais rien n’était comparable au son français et au pouvoir que pouvaient avoir ces mots. D’un côté, la langue française nous a toujours fascinés, car elle peut être cruelle et élégante à la fois…donc ce n’était pas si dur à choisir, on s’est juste dit « c’est ça ! ».

Vous jouez un Black Metal très avantgardiste, qui apporte vraiment quelque chose d’original et de nouveau. De plus, vous intégrez dans votre musique quelques parties jazz, d’où vient cette idée ?

Achilleas C. : En fait, ça ne vient de rien de spécifique. Nous aimons tous le Black Metal mais nous écoutons aussi tout ce qui peut nous prendre au cœur, que ce soit du jazz, du blues, de la musique classique, du post rock ou même de l’électro. Je crois que l’on peut trouver des émotions communes dans toute forme de musique, car les black metalleux ne sont pas que des artistes « malades » dans ce monde…donc c’est venu naturellement.

Quel est le sens de la pochette? Pouvez vous la décrire ?

Astrous : La pochette de « Cendres et Sang » est une vraie peinture. Elle a été créée par Lukasz Wodynski, un grand artiste mais aussi un ami. Nous sommes de gros fans de son art, et cela a été un honneur d’avoir une de ses peintures pour notre album. La pochette à première vue est assez abstraite, mais quand tu regardes mieux, tu verras la silhouette d’un corps humain. Chacun peut donner son explication sur le sens de la pochette, mais pour moi ça symbolise la mortalité de l’homme et son besoin d’atteindre la Theosis. Les couleurs qui ont été utilisées me rappellent, comme je l’ai dit précédemment, la substance « organique » de l’humanité. Après tout, nous ne sommes que de cendres et de sang.

Quelles sont vos principales influences ?

Astrous : C’est une question difficile ! Aenaon est un organisme vivant, avec différents esprits mais avec la même volonté. Nous essayons d’unir toutes nos idées pour créer quelque chose de frais et de nouveau. Cependant, nous avons une base, qui est bien sûr le Black metal, et après ça, rien d’autre ! Blues, hard rock, jazz…c’est vraiment chouette d’expérimenter. Nous sommes très ouverts d’esprit et nous aimons ça !

Comment s’est passée la session d’enregistrement?

Achilleas C. : C’était vraiment bien, mais surtout très long, l’expérience a été dure. Nous vivons et travaillons tous à différents endroits en Grèce, et nous avons aussi eu besoin de l’aide d’autres musiciens dans ce projet, donc on s’est débrouillés pour enregistrer l’album à 5 endroits différents, 5 studios différents en Grèce, et à l’étranger. La plus grosse partie a été enregistrée et mixée à Ioannina en Grèce, et la masterisation a été faite par Tom Kvasvoll aux Strype Audio, en Norvège. J’ai oublié de mentionner V’ Gandr d’Helheim et Thomais de Dakrya.

Comment voyez vous la scène Black metal en Grèce? Que pouvez vous en dire ?

Astrous : Je pense assez forte…Je crois que dans les dix dernières années, beaucoup de musiciens ont élevés notre scène musicale. Mais tout chose a deux côté….trop de personnes ou de groupes arrogants qui ne supportent personne à l’exception de leur petite personne, pensant qu’ils sont le centre du monde. Si je devais mentionner des groupes grecs, je dirais Agnes Vein, Transcending Bizarre ?, Enshadowed, Universe 217, Profane Prayer.

Et comment voyez vous la scène Black metal française?

Achilleas C. : Pour être honnête, je pense que la scène Française doit être en ce moment même une des plus puissants et uniques sources de musique. Nous avons tous été admiratifs de Deathspell Omega, et nous adorons des groupes comme Blut Aus Nord, Antaeus, Arckhon Infaustus, Glorior Belli, Peste Noire, Anorexia Nervosa, Smohalla, Carnival in Coal, et l’an dernier j’ai découvert un autre groupe super, Celeste. Mais ce n’est pas que votre scène BM…je veux dire par là, que fait-on de Trepalium, Dagoba, Klone ou Gojira ?

Quels sont les groupes que vous aimez écouter?

Achilleas C. : Eh bien nous adorons plein de groupes différents, mais je mentionnerais des groupes tels que Dodheimsgard, Deathspell Omega, Code, Ulver, Ephel Duath, Arcturus, Russian Circles, Shining, Virus, Ved Buens Ende, Dissection, Atrox, Dark Funeal, In Lingua Mortue, Manes, King Crimson, Thorns, Solefald, Burzum, Nacthmuystium…en fait, la liste est sans fin !

Avez vous des projets à venir?

Astrous : En ce moment, le seul but que nous avons, c’est de promouvoir « Cendres et Sang » de la meilleure façon possible, parce que nous pensons que cet album doit être écouté. Nous essaierons de faire quelques concerts aussi. Quant à un nouvel album, c’est un peu tôt pour y penser ! Cependant, nous composons toujours de la musique et écrivons régulièrement des paroles, et travaillons sur quelques idées…

Merci à vous deux pour cette interview! Maintenant, si vous avez quelque chose à rajouter, la parole est à vous…

Achilleas : Merci à tous pour votre intérêt et j’espère que vous aimerez « Cendres et Sang » ! J’espère vous rencontrez dans votre belle France !

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock
Hi Aenaon, thanks for the time you will spend for the interview! How are you?

Astrous: Hello, everything is going fine here! We are excited for our new album "Cendres et Sang" and extremely happy that released under the mark of Code666. At the moment things couldn't be better.

Can you introduce your band please?

Achilleas C.: Aenaon is a band made back in 2005 by Thyragon and Draugen in order to perform black metal. Around 2009 we released “Phenomenon” EP (under Canadian Bleak Art Records) and after that the line up was finally stabilized with Astrous in vocals and lyrical sections, Thyragon in bass guitar, Dagwn and me in guitars. In 2010 we released a 7’’ vinyl titled “A Parallel Zoetrope” (Orkestral Promenade and Floga Rec.) with fellow Romanians Satanochio. Now, in June we are releasing our first full length album “Cendres et Sang” settling down to a unique character.

Can you introduce your new album, "Cendres et Sang"?

Achilleas C.: Well, “Cendres et Sang” is a very special piece of art for us. It really came out of our hearts without any higher purposes or force and it’s a combination of many musical and lyrical influences. You can listen 9 equal but also unique tracks and a very interesting cover - in many ways - of "In Heaven" from the David Lynch's "Eraserhead" movie soundtrack. You'll listen a production with a lot of passion and hard work, an album created carefully in all levels, music, sound, concept, lyrics, artwork, illustrations…

Why a French name? Is this to highlight the poetic side of your album?

Astrous: We knew from the beginning that the title had to be something “organic”. In my mind was spinning around the words Ashes and Blood, but for some reason the “sound” of these words wasn’t enough to include what we had in mind… We thought it in Greek and German language too, but nothing finally was compared with the French sound and “power” that have these words. On the other hand, French language always fascinated us with how cruel and elegant can be at the same time… So it wasn’t a hard decision, we just said “That’s it!”.

You play a very avant-garde black metal, this brings something new and original. Moreover, you put in your music some jazz parts, where does this idea come from?

Achilleas C.: It didn’t actually occurred from something specific. We all love black metal but we also listen everything that sounds right to our hearts – this can be jazz, blues, classic, post rock or even electronic. I believe you can find emotionally common ground in very different kinds of music as black metal musicians are not the only “sick” artists in this world… so it just came out naturally.
What is the meaning of the cover? Can you describe it?
Astrous: The cover of “Cendres et Sang” is a real painting. It’s a creation of Lukasz Wodynski, a great artist and an awesome friend. We are big fans of his art and it’s an honor to have one of his works to represent our album. The cover at the first sight is quite abstract, but when you see it better you' ll understand the figure of a human body. Anyone can give his own explanation about the meaning of the cover, but for me symbolizes the mortality of man and his need to reach theosis. The colors that was used reminds us, as I said before, the “organic” substance of humanity... After all, we are ashes and blood.

What are your main influences?

Astrous: Difficult question! Aenaon is a live organism, with different minds but with the same will. We're trying to unite all our ideas and create something fresh and new. However we have as basis of course black metal and after that anything else! Blues, hard rock, jazz… It’s really brilliant the feeling of experimentation... We are open minded and we like it that way!

How was the recording session?

Achilleas C.: It was great but also a very long and hard working experience. We're all living and working in different places in Greece and also we had other musicians involved in this so we managed to record this album in 5 different studios around Greece and abroad. The bigger part of it was recorded and mixed in Ioannina, Greece and the mastering was done by Tom Kvasvoll at Strype Audio Norway. I couldn't skip the contribution of V' Gandr of Helheim and Thomais of Dakrya..

How do you see Black Metal scene in Greece? What can you say about it?

Astrous: I guess strong enough… I believe that in the past ten years a great mumber of bands have upgraded our music scene. But all things have two sides… To many arrogant persons/bands that never support anyone else except their own selves, believing they are the center of the world. If I had to mention some bands from Greece, these would be Agnes Vein, Transcending Bizarre?, Enshadowed, Universe 217, Profane Prayer.

And how do you see French Black Metal scene?

Achilleas C.: To be honest I think that the French scene might be at the moment one of the most powerful and unique source of music. We all have a crush on Deathspell Omega and we love bands like Blut Aus Nord, Antaeus, Arckhon Infaustus, Glorior Belli, Peste Noir, Anorexia Nervosa, Smohalla, Carnival in Coal and the last year I found out one more great band, Celeste. But It’s not only your BM scene… I mean what about Trepalium, Dagoba, Klone or Gojira?

What bands do you like to listen to?

Achilleas C.: Well we love a lot of different bands but I could definitely mention some bands like Dodheimsgard, Deathspell Omega, Code, Ulver, Ephel Duath, Arcturus, Russian Circles, Shining, Virus, Ved Buens Ende, Dissection, Atrox, Dark Funeral, In Lingua Mortue, Manes, King Crimson, Thorns, Solefald, Burzum, Nacthmystium… i guess the list is endless!

Have you projects planned?

Astrous: At the moment the only target for Aenaon is to promote “Cendres et Sang” as good as we can, because we believe that this album must be heard. We 'll try to start some live appearances too. As for a new record that's really early to think about it! However we still compose music/ lyrics and work on some ideas...

Thanks for the interview, now if you have something to add, this for you...

Achilleas C.: Thanks a lot for your interest too and we hope you’ll enjoy “Cendres et Sang”! Hope to meet you soon in beautiful France!

PARTAGER :
 







Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
HELLFEST 2019 [Clisson - 44] > 21-06-2019
HELLFEST 2019 [44] 21-06-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Sophie
Sophie (29)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours