Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
ESKEYPE
CHRONIQUE ESKEYPE - review
Contact groupe http://www.myspace.com/eskeype
Audio / Video
Mise en ligne le : 26 août 2011  | Intervieweur : Black.Roger | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
01 Salut ESKEYPE, une petite présentation du groupe et un bref historique seraient les bienvenus pour les lecteurs de Pavillon666.


Alors tout d’abord Eskeype a été fondé en 2005 à Sion en Valais après avoir joué sous le nom de Fit Of Anger. Au fil du temps, nous avons trouvé nos marques et nous sommes parvenus à composer des musiques en accord avec notre conviction musicale et notre passion qu’est le Métal. En 2008 nous avons sortis notre première démo et après une recherche plus concrète, nous avons intégré du violon afin de donner une touche plus émotionnelle à notre musique. Le violon étant mon instrument principal avec la voix, j’ai pu apporter mon expérience classique au Métal. Par la suite et grâce à des concerts avec des groupes comme Dagoba, Battlelore et Darkane nous avons évolué. Un jour après avoir rédigé un début d’histoire fantaisiste, j’ai proposé de créer un album en cohérence avec l’histoire. En 2010, nous avons décidé de réalisé notre première album et notre première tournée. Après de longs mois de travails, nous avons réussi à finaliser l’album et sommes partis 10 jours avec Master et Blackout Beauty en Allemagne, en Pologne et en Autriche. Voilà pour la petite histoire…..


02 Où et comment s\'est passé l\'enregistrement de \"Legacy Of Truth\", en êtes-vous pleinement satisfait après coup ?

L’enregistrement de l’album s’est fait chez Digisub Records à Sion avec le chanteur de The Ocean Loïc Rosseti. Vu les connaissances de notre Batteur Dario Biner en son et moi en orchestration, nous avons travaillé les arrière fonds musicaux, afin qu’ils soient le plus prenant possible. Puis nous avons réalisé le Master chez à conatus records. Avec le recul, je pense qu’on peut toujours améliorer sa musique et il est vrai que nous aurions pu encore mieux exploiter certains passages. Mais je pense que le plus important reste d’avoir mis ses tripes et son cœur dans la réalisation d’un album et là nous l’avons fait. Le plus difficile a été de mettre les sentiments de l’histoire en musique et cela a prit beaucoup de temps. Au final nous somme quand même heureux d’avoir créé un album avec une atmosphère qui nous ressemble.


03 Pourquoi avoir choisi de nous présenter un album concept pour débuter votre carrière discographique ?

Je pense que l’artiste à se don de créer et inventer selon sa perception du monde. Pour moi l’idée m’est venue en créant un début de livre, mais nous aurions pu également réaliser un album tout à fait normal avec des paroles touchant les difficultés de tous les jours. Mais notre choix s’est porté sur une histoire fantaisiste. Personnellement j’aime les musiques de films et le fait de mettre une histoire sur de la musique. Nous avons ainsi privilégié le sentiment d’entendre la musique et d’imaginer nos propres personnages de l’histoire.



04 Quels sont les groupes qui vous ont le plus influencé au départ, et quel genre de musique écoutez-vous actuellement ?

Alors au début avant la conception de l’album, nous écoutions beaucoup du Chimaira, du DevilDriver, du Soulfly. Puis juste pendant la conception de notre album nous écoutions du Amon Amarth, du Sceptic Flesh, du August Burns Red. On peut dire que nos influences étaient pas figées dans un style de métal, mais très ouvert justement à de nombreux styles.
Dans notre groupe, chacun écoute ses propres groupes préférés et donc nous aimons beaucoup partagé nos découvertes de groupes et nos idées. Actuellement nous sommes déjà en train de préparer notre suite d’album. Nos influences actuelles sont plus tournés vers du All Shall Perish, du Within the Ruins, du After the Burial, Winds of Plague etc…etc…
Personnellement je prends beaucoup de temps pour écouter les nouveaux groupes et styles actuel. Cela me permet et je pense nous permet d’apprendre des autres groupes et d’ouvrir notre esprit.


05 Vous avez sûrement beaucoup de projet, quels sont-ils, à court et moyen terme ?

Donc pour l’instant nous nous concentrons sur la suite de l’album. La composition se fait maintenant à travers mes compétences qui sont longtemps restaient aux chauds. Mais maintenant j’ai pu laisser libre court à mon imagination musical. Ainsi, je pense que le résultat risque de surprendre beaucoup de gens dans le bon sens du terme. Nous allons également mettre plus en avant mes capacités à jouer du violon, la technicité, sans oublier des passages progressifs et des orchestrations. Au niveau des concerts, deux nous attendent aux mois d’octobre à la Chauds de Fonds et un à Genève.


06 Comment se passent vos concerts, racontez-nous un peu ?

Le métal en Valais est très compliqué. Les scènes qui existent sont les mêmes depuis un certain temps déjà et pour sortir du Valais, c’est difficile sans contact ou sans un bon niveau. Nos concerts en Valais sont toujours intenses en sentiments, les gens présent en concert aiment beaucoup notre musique car ils se dégagent une atmosphère. Le bémol est que les métalleux du Valais viennent rarement soutenir les groupes locaux et donc le nombre de personnes présentes aux concerts est souvent bas. Sinon, nous avons une bonne pêche sur scène et nous aimons partagés des sentiments avec le public. Nous avons adoré joué à l’Usine de Genève et surtout au Métal Assault à Lausanne dernièrement avec Samael, Ultra vomit, the Sorrow, Hacride etc… le fait d’avoir réalisé des concerts en tournée nous a également soudés et nous nous améliorons concert après concert.


07 Avec quels grands groupes aimeriez-vous partir en tournée ?

Sans aucun doute je dirais All Shall Perish en premier. Sinon des groupes comme Gojira, Ultra Vomit, Metallica, Chimaira etc… il y en a beaucoup que nous adorons c’est difficile.


08 Comment voyez-vous l\'avenir de ESKEYPE, pensez-vous avoir votre place dans la scène métal actuelle ?

Je pense que nous avons des capacités et que se soit avec Eskeype ou non nous avons le potentiel pour éclore. Après les nombreux concerts que nous avons eu et les critiques de notre premier album, je pense que nous avons du potentiel et que notre musique peut actuellement toucher des gens. Mais tout le monde le sait, avoir une place dans la scène Métal est toujours difficile, car nous ne faisons pas de la pop.

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :
 







Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
UADA [Lyon - 69] > 19-06-2019
UADA [69] 19-06-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Anastasia
Anastasia (36)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours