Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
CADAVEROUS CONDITION
CHRONIQUE CADAVEROUS CONDITION - review
Contact groupe http://www.myspace.com/cadaverouscondition
Audio / Video
Mise en ligne le : 09 novembre 2011  | Intervieweur : Ma2x | Traducteur : Ma2x

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1) Hi Cadaverous Condition ! Pouvez-vous présenter un peu le groupe ?

Cadaverous Contion à été formé en 1990 et depuis cette date nous répandons notre malédiction sur le monde. Cette musique représente le journal de notre vie et de notre temps.

2) Vous avez décidez d’autoproduire votre album. Pourquoi ce choix ?

Il n’y avait pas vraiment de label qui voulait produire notre album, donc nous l’avons fait nous même, et nous sommes en général confiant dans une situation comme le « do-it-yourself ». Nous aimons avoir un contrôle total. Production, Artwork, Présentation, Distribution…

3) Comment est apparue l’idée de mélanger « death metal » et « folk » ?

Il n’y pas de calcul derrière ce choix, c’est juste apparu naturellement. On a toujours apprécié la guitare acoustique, et c’est cet aspect qui rend le côté « folk ». Je ne veux pas être associé à ces stupides groupes de « folk-métal » allemands ou scandinaves. C’est pour ça qu’on a choisit l’étiquette « death-folk ».

4) Le terme « folk » est surtout affilié dans la scène métal à des groupes comme Korpiklaani ou Finntroll. Mais, dans votre musique, je trouve que c’est plus dans le sens des chanteurs « folks » comme Bob Dylan, par exemple. Vous êtes d’accord avec ça ?

Oui. Dans un esprit de songwriter/chanteur « folk », ou dans la vague « Néofolk ». Je n’aime pas le « folk-métal » avec des paroles amusantes et des refrains écrits par des gamins.

5) Comment avez-vous enregistré l’album ? Pouvez-vous nous en dire plus sur la genèse de l’album ?

Quand nous avons eu des chansons de prêtes, nous sommes allez en studio. Après, ça peut durer de 1 an à 5 ans (en général, c’est plutôt ce délai)

6) Qu’est-ce qui vous inspire pour écrire votre musique ?

Notre plus grande inspiration pour créer de la musique est ce besoin « urgent » de faire quelque chose et d’entrer en contact avec nos démons et nos passions intérieurs, une grande énergie créatrice en quelque sorte.

7) Votre playlist du moment ?

Death in June : But, what ends when the symbols shatter
Orne : The tree of life
Burzum : Filosofem
Band of horses : Tout
Christy Moore : Folk Tale

8) Vous prévoyez des concerts en Europe, et plus particulièrement en France ?

Non, désolé, nous n’avons aucun concert de prévu pour l’instant.

9) Merci pour avoir répond à mes questions ! Un dernier mot pour les lecteurs français ?

Il semble que nous avons eu des bonnes chroniques pour « Burn Brightly Alone » en France, donc merci pour ça !
Le meilleur groupe français pour moi, c’est les Béruriers Noirs !
Vive le feu !!! (ndt : en français dans le texte)

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock
1) Hi Cadaverous condition ! Can you tell us more about the band ?

Cadaverous Condition was founded in 1990 and since then we weave our curse across the world. The music is a diary to our lives and times.


2) You have decided to produce this album by your way. Why this decision ?

As there was no decent label wanting to release our album we had to do it ourselves and we have always been very confident in a “do-it-yourself” situation. We like to have control over everything. Production, artwork, presentation, distribution.

3) How came the idea of mixing death metal and folk music ?

There is no masterplan behind this, it just evolved naturally. We always liked acoustic guitars and that makes the “folk” reference. I do not want to be associated with stupid Folk Metal from Germany or Scandinavia.
That’s why we call our stuff “Death Folk”.

4) The \"folk\" term is generally use in metal scene for bands like Korpiklaani or Finntroll. But, in your music, I think this is more like folk songs of Bob Dylan for exemple. Did you agree with that ?

Yes. More in a singer/songwriter or Neofolk kind of vein. I dislike Folk Metal with funny lyrics and childlike refrains.


5) How did you record this album ? Can you explain us the album\'s genesis ?

When we have enough songs written, we go in a studio to record them.
That may take 1 year or (more often) about 5 years.


6) Which band or things inspires you for create music ?

Greatest inspiration to create music is our own urge to “make” something and get in contact with our inner demons and passions, a sort of release of energy.


7) What\'s your playlist at home now ?

DEATH IN JUNE: But, What Ends When The Symbols Shatter
ORNE: The Tree Of Life
BURZUM: Filosofem
BAND OF HORSES: everything
CHRISTY MOORE: Folk Tale

8) Have you planned some lives in Europe, especially in France ?

No, sorry, no concerts planned.

9) Thanks for answering my questions ! One last word for our french readers...

It seems that we get some good reviews for our “Burn Brightly Alone” album in France, so thanks for that!

The greatest French band for me is BERURIER NOIR!
Vive Le Feu!!!

PARTAGER :