Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
SAPIENCY
CHRONIQUE SAPIENCY - review
Contact groupe http://www.facebook.com/Sapiency
Audio / Video
Mise en ligne le : 09 mai 2013  | Intervieweur : g-rom | Traducteur : Pitite-X

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1 Bonjour SAPIENCY. Pouvez-vous nous parler du groupe, de ses débuts, de son histoire ? Pouvez-vous présenter la formation ?
Bien sûr, avec plaisir. Notre groupe, Sapiency, a en fait été fondé à la fin des années 90 par nos deux guitaristes, Rene Ritzmann et Holger Wenck, qui avaient déjà joué ensemble dans diverses formations. Ils ont fait la connaissance de notre chanteur, Lars Bittner, alors qu’ils se produisaient dans Force Trankill. Après cette expérience, ils ont décidé de former eux-mêmes la base de ce nouveau projet, Sapiency. Peu après, on enregistrait notre premier album, Fate’s End, sorti partout en Europe en octobre 2010. La presse musicale s’est montrée très élogieuse. Lors de changements dans le line-up, de bons musiciens professionnels nous ont rejoints, ainsi que des amis comme Sebastian Fix à la basse et Kai Voss-Fels à la batterie. En 2012, on a eu la chance d’accueillir Krsto Balic comme nouveau chanteur. Peu après son arrivée, on était en studio pour l’album Tomorrow, sorti en mars 2013.

2 Comment se passe l’enregistrement ?
En général, chaque chanson commence par une impro à la guitare ou une mélodie ayant besoin d’être arrangée et enregistrée en studio. Travailler et peaufiner chaque structure et chaque arrangement nous prend beaucoup de temps, de concentration et d’énergie : chaque morceau est examiné sous toutes les coutures avant l’enregistrement final. On fait des essais, on tente toutes les combinaisons pour trouver la meilleure. Du sur-mesure, pour ainsi dire. De leur côté, le chanteur et les voix s’accordent sur un thème, qui explique et soutient le rythme et la mélodie à la base de la chanson en créant un schéma rythmique et en mettant des mots autour du sujet. Autrement dit : de l’improvisation sur des bandes enregistrées. Pendant cette phase, le bassiste et le batteur travaillent à la composition et à l’amélioration de leurs arrangements. À la fin, on s’assure que la rencontre de la mélodie et du chant agressif, de la batterie à la une technique sophistiquée et des puissantes guitares reflète bien le son peu conventionnel qui nous est propre. Ce n’est que si cette alchimie fonctionne que la chanson fera partie de l’album.

3 Sur l’album Tomorrow, on sent l’influence de In Flames et de Soilwork ; pourquoi ces groupes sont-ils pour vous une source d’inspiration ?
Dans certains magazines, on nous compare souvent à ces formations très pro, et c’est un honneur pour nous. Cependant, je peux vous assurer qu’on n’essaie pas de les plagier, même si la plupart des membres de Sapiency les écoute très souvent (et très fort !). Nous cherchons à créer notre propre son, notre marque de fabrique, plutôt que d’emprunter des riffs et des techniques à d’autres groupes. Bien sûr, on sait qu’on ne va pas inventer un tout nouveau genre en faisant du death metal mélodique, mais on est toujours contents d’ajouter des trouvailles, pour que les gens qui écoutent nos chansons (en boîte par exemple) reconnaissent Sapiency et le distinguent des autres groupes de death metal. Nous y veillons soigneusement, parce qu’on ne veut pas faire dans la reprise.

4 Quels sont les groupes qui vous inspirent ?
Nos influences sont nombreuses. Lars, notre chanteur, écoute par exemple beaucoup de metal progressif et de djent en tout genre. Krsto et les autres préfèrent une musique plus agressive, de Pantera à Cannibal Corpse, voire plus brutal encore. Tout ce que nous aimons nous inspire d’une manière ou d’une autre. Mais il y a aussi des groupes qu’on aime tous ; si vous nous demandez les six meilleurs groupes de la scène metal mondiale, on vous répondra tous à peu près la même chose : Killswitch Engage, In Flames, Soilwork, Sonic Syndicate, Amorphis et Kataklysm. Nous avons d’ailleurs eu le grand honneur de jouer dans un même évènement : en 2009, en Allemagne, on a fait l’ouverture de Sonic Syndicate, et on a rencontré Amorphis et Kataklysm en 2012 lorsqu’on s’est produits aux 70.000 Tons of Metal.

5 Quels sont les problème abordés dans Tomorrow ?
En fait, notre premier album, Fate’s End, marquait la fin d’une ère, la fin d’un chapitre en tant que groupe. Notre nouvel album, Tomorrow, transcende les changements qui ont eu lieu et aborde cette nouvelle étape. C’est la description d’un nouveau commencement. Comme vous le savez, la formation a été modifiée et l’expérience de Sapiency en a été grandement élargie. Beaucoup de thèmes sont abordés dans Tomorrow, comme la manière dont on peut améliorer la situation ou l’importance de l’espoir et de la confiance dans l’accomplissement des buts personnels. Voilà qui vous décrit un peu nos progrès en tant que groupe et en tant que musiciens en pleine maturité. Chaque chanson a un sujet propre, même si quelques-unes semblent ne pas avoir de rapport avec le titre de l’album, « demain ». Cependant, des chansons comme « Breaking Chains », « Free Within » (notre premier clip est disponible sur Youtube !), « Weight Of The World » et « Tomorrow » traitent de liberté, d’accomplissement personnel et d’espoir : elles sont directement liées au titre du disque. D’autre part, des titres comme « Fight On », « Torn Apart » ou encore « Turn The Tide » traitent d’évènements qui appartiennent au passé, où l’espoir d’un lendemain n’est d’aucune aide. Nous avons beaucoup de choses à dire et de nombreux messages à transmettre !

6 Quel est le sens de votre magnifique pochette ?
On voulait illustrer le titre du disque ; on a donc utilisé des symboles susceptibles de représenter le sens de « demain ». On y voit une petite fille marchant dans les ruines d’une ville autrefois moderne, traînant dans sa charrette une jeune plante verte. Une nouvelle génération construit un nouveau monde et apporte avec elle de nouveaux espoirs.

7 Quel groupe ou artiste fait l’unanimité au sein de Sapiency, et quelle musique écoutez-vous actuellement ?
Le premier nom qui me vient à l’esprit est Fear Factory. En ce moment, j’écoute beaucoup leur album Mechanize, il est extra ! C’est l’un de mes préférés, de ce groupe. Je dois dire que j’étais un peu déçu qu’ils n’en aient pas interprété plus de titres quand on a partagé la scène avec eux lors du Metalfest Loreley en Allemagne en 2012. Quoi qu’il en soit, j’étais très heureux de les voir sur cette grande scène.

8 Que pensez-vous de la scène metal actuelle et comment percevez-vous le metal français ?
J’ai l’impression que le metal a beaucoup évolué ces dernières années. Les grands groupes se sont multipliés, et ce d’autant plus que les fans de metal en voudront toujours plus. Les festivals sont également plus nombreux. Je suis navré de dire que je ne me tiens pas très au fait de la scène française, mais c’est simplement parce que nous n’avons pas encore eu l’occasion de nous y produire. Et on adorerait y jouer ! Mais les choses évoluent, et notre nouvelle agence nous fera peut-être y passer. Du moins, je l’espère. Si vous connaissez un endroit sombre et crado où l’on peut faire un petit bœuf, n’hésitez pas à nous contacter sur facebook.com/sapiency ! Et on ne refuse aucun festival.

9 Connaissez-vous le HELLFEST ? Si oui, qu’en pensez-vous ? Ne craignez-vous pas que ce festival détrône le Wacken ?
Bon sang, vous plaisantez, bien sûr que j’ai entendu parler du Hellfest ! Tous les fans de metal et de hardcore connaissent ce nom, en Europe. C’est l’un des plus grands festivals, et l’affiche de cette année est fantastique. Qu’il détrône le Wacken ? Bien sûr que non. Il faudrait encore davantage d’évènements comme le Hellfest ; il me semble que c’est une compétition très saine parce que c’est une manière de soutenir cette musique et de la garder vivante. C’est un aspect à ne pas perdre de vue : nous sommes une grande famille et nos origines ont peu d’importance parce que, si l’on se rassemble ainsi, c’est pour la même raison.

10 Avez-vous des concerts prévus prochainement, et comptez-vous passer en France ?
Bien sûr, nous produire en France, que ce soit dans des festivals ou des concerts, serait pour nous un grand plaisir. Nous allons essayer d’être bien plus présents cette année ; ces derniers mois, nous avons été freinés par les changements de la section vocale et l’enregistrement du nouvel album. Nous espérons jouer en dehors de l’Allemagne. En fait, nous investissons beaucoup de temps et d’énergie pour trouver des musiciens expérimentés et une agence qui nous aiderait à progresser dans ce domaine, parce que nous aimerions beaucoup étendre notre musique aussi loin que possible. Pour atteindre ce but, nous devons d’abord établir des contacts à travers le monde.

11 Un dernier mot pour nos « weblecteurs » ?
Bien sûr ! Un mot, un seul : venez écouter notre musique ! S’il vous plaît, ne laissez pas vos préjugés vous arrêter simplement parce que nous sommes allemands, ou parce que vous nous considérez comme un death band de plus. En musique, il n’y a qu’une chose qui compte : écoutez, et laissez-vous toucher !
Nous aimerions remercier... ou plutôt, nous adressons nos plus chaleureux remerciements à nos fans qui nous suivent et nous soutiennent depuis des années ! Sans eux, nous ne serions qu’un petit groupe stagnant dans son studio de répétition sans susciter la moindre attention. Nous souhaitons également remercier Bleeding Roses Tattoos, Deathrider Liquors et les basses Daesch. Nous sommes très heureux que vous croyiez en nous et nous apportiez tout votre soutien.

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock
1- Hello SAPIENCY, you could tell us the story of the group, the debuts so far, and, could you present us your line-up?

Yes, it’s a pleasure. Indeed our band “SAPIENCY” was founded in the late 2009s by our two guitarists Rene Ritzmann and Holger Wenck who had been playing in various bands together before. They got to know vocalist Lars Bittner while playing in another project, called “Force Trankill”. After this experience they decided to stick together as the core of the new band “SAPIENCY”. Soon after this we recorded our very first debut album “Fate’s End”, which was released throughout Europe in October 2010. It was highly praised by professional magazines.
After some line-up changes we finally found some additional professional musicians and good friends like Sebastian Fix as our bass-player and Kai Voss-Fels, our drummer. In the year 2012 we have been lucky to welcome Krsto Balic as our new front-man. Soon after Krsto joined us we recorded our actual album “Tomorrow”, which was released in March 2013.

2- How takes place the process of composition within SAPIENCY?
Usually every process of composing a new track starts with a set of improvised guitar- or melody-patterns which need to be arranged and recorded in the rehearsal-room. We are putting a whole lot of time, attention and energy into catchiness of each part and the improvement of each new song’s structure: Each part is examined in its bits and pieces until it is finally fixed. Different variations are getting tested to embed and fit the different parts into the best ever possible structure. Tailor-made, so to say. During this process the singer and shouter are inspiring themselves and are agreeing on a topic, which explains and supports the groove and melody of the basic song by creating a rhythmic scheme of words around the topic. In short words this means : Improvising live on the backing-track. During this phase our Bassplayer and Drummer are already working on track to improvise and compose their arrangements over the basic song. In the final phase we are verifying if the combination of melodic and aggressive vocals, technically sophisticated drumming and powerful guitar work are creating our characteristic distinctive and unconventional sound in the end: We will only chose this song as a track for an album when this expectation is entirely met.

3- We feel a certain influence of IN FLAMES and SOILWORK on "Tomorrow", what is that these groups are a source of inspiration?
We are overwhelmed to be compared with these very professional bands in certain reviews, because it is a real honor for us. On the other hand we are definitely not trying to copy any styles from them, even if the most members of SAPIENCY are really loving to listen to both bands very often (and loud). Our main-focus is to create our own individual SAPIENCY-sound like an individual trademark instead of sharing riffs and techniques from other bands. Of course we know that we are not inventing a completely new style by playing Melodic-Death-Metal, but we are always willing to add a whole lot of individuality, so that people who are listing to our tracks (in clubs for example) are definitely able to recognize and distinguish SAPIENCY from other Death-Metal-Bands. That’s one of the most important goals for us, because we do not want to replicate stuff, which is already there.

4- What are the bands which inspire you?
There are a whole lot of influences. Our singer Lars for example is a big fan of Prog-Metal and Djent-Stuff of any kind. Krsto and the other band-members are preferring louder and more aggressive music in a range from Pantera to Cannibal Corpse and even more brutal stuff. Everything we like is also inspiring us in a certain way. Indeed there are certain bands that we all are really excited about: If you ask us about the 6 greatest bands on the metal-globe everyone of us will answer something like: Killswitch Engage, In Flames, Soilwork, Sonic Syndicate, Amorphis and Kataklysm. With the last three bands mentioned above we even had the most exciting honor to play in the same venue together: In 2009 we warmed up the stage for Sonic Syndicate in Germany and we met Amorphis and Kataklysm when we played on the 70000tons of metal in 2012.

5- What are tackled issues on "Tomorrow"?
Well, our debut album "Fate's End" marked the end of an era, the end of our first chapter as a band. The new album "Tomorrow" goes beyond that point of change and is about our next step forward. It describes a new beginning. As you might probably know we had some changes in our line-up and therefore we gathered a whole lot more experience than in SAPIENCY’s early beginnings. There's so much you can read in "Tomorrow" like the opportunity to make things better than yesterday and even about how hope and trust can help to achieve your personal goals. So this title describes our progression as a band and as musicians at its best. Every song got its own subject even if a few of the tracks are not having any relation to the album title "tomorrow" itself. On the one hand songs like "Breaking Chains", "Free Within" (watch YouTube to see our first video!), "Weight Of The World" and "Tomorrow" for example are about freedom, personal fulfillment and hope: These songs are indeed having a strong connection to the album title. But on the other hand songs like "Fight On", "Torn Apart" or "Turn The Tide" are dealing with topics around things happened in the past where the hope of tomorrow can't help anyway. So, we've got a lot to say and to spread a lot of messages.

6- What is the sense(direction) of your artwork magnificent?
Obviously we wanted to picture the album title in some way so we used symbols which represent the meaning of "Tomorrow". There's that little girl walking into the ruins that once used to be a modern city, with that young plant in a handcart. A new generation builds up a new world and brings therefore a new hope.

7- What group or artist makes the unanimity within SAPIENCY and that do you listen to at the moment?
Well, the first band that falls into my mind is Fear Factory. At the moment I often listen to their "Mechanize" album and it's really great! One of my favorites of this band. I must mention that I was a bit sad that they didn't play much songs from this album as we shared the stage with them at the "Metalfest Loreley 2012” in Germany. Never the less it was great to see them on that great stage.

8- What do you think of the scene metal current, and, how do you perceive the scene metal French?
I got that feeling that metal music grows a lot since the past few years. There are a lot of great bands out there and they get even more so that metal fans don't will be fed in the future. Also the number of metal festivals has grown. I'm sorry to say that we were not keeping an eye on the french metal scene yet. But this is just because we didn't had the opportunity to play shows in France yet. Indeed we would really love to play in France ! Some things are changing and with our new booking agency in the background, maybe we'll find our way to France too. I really hope so. Please feel free to contact us on facebook.com/sapiency if you are knowing a dirty and small venue where we can do a show! And we won't decline any festivals! :)

9- Do you know the HELLFEST? If yes, what do you think about it? you are not afraid that this festival dethrones the big WACKEN?
Goddamn of course I heard about the Hellfest, you're kidding me?! I mean which middle european metal and hardcore fan didn't hear about that?! It's definitely one of the greatest festivals in Europe and this year's line-up is blast! Afraid of dethroning Wacken? For sure not! There need to be more festivals like the Hellfest and I think it's a positive kind of competition because that's the way to support and keep such music alive! And this aspect has to be in all our minds: We're a big family and it doesn't matter where you come from 'cause we gathered together for one and the same thing!

10- Have you concerts or tour of planned, and, you think of passing by France?
Of course it would be a great pleasure to have the opportunity to play a few festivals or shows in France. We are definitely trying to be booked on more live-shows in this year, because our last year was somehow very much influenced and sometimes blocked by the line-up-change in our vocal section and by studio-recordings of the new album. So we hope to get a lot of shows also outside of Germany. Indeed we are investing a whole lot of time and energy in searching for further experienced people and agencies who would like to work with us and to do some steps forward in this kind of business, because we really want to spread our music as far as possible so we're looking for world wide connections to achieve this goal.

11- A last word for all our "webreaders"?
Of course! There's nothing left to say than: Listen to our music and give it a try! Please don't let any prejudgement control you because we are from Germany or just another melodic death band. There's is only one and most important thing with music: just listen to it and let the music directly affect you!

We would like to thank...no we give our deepest props and thanks to our die hard fans who come to our shows and support us in any way since years! Without them we would just be another small band who don't get out of their rehearsal room without any attention from anybody. Furthermore our thanks go out to our supporters of Bleeding Roses Tattoos, Deathrider Liquors and Daesch basses. We're very happy to have you guys out there and for believing in us!

PARTAGER :