Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
CONTRITION
CHRONIQUE CONTRITION - review
Contact groupe http://contrition.bandcamp.com/
Audio / Video
Mise en ligne le : 12 juillet 2013  | Intervieweur : Lucky.Bloody.Mary | Traducteur : Pitite-X

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1) Salut CONTRITION ! Pouvez-vous présenter votre groupe au public français?

Hello Pavilion666 et bonjour France ! Je suis Morten – bassiste de CONTRITION. Le reste du groupe se compose de Nico Paidar au chant, Joshua Grant et Andreas Koll à la guitare, et Andreas Baarsoe à la batterie.

2) C’est votre premier enregistrement ; qu’éprouvez-vous ?
C’est un sentiment très excitant et qui submerge tout ! Sortir un premier album est un but que nous nous sommes fixés il y a longtemps déjà ; l’atteindre enfin et passer à une nouvelle étape signifie beaucoup pour nous. C’est une idée qui remonte à 2011, mais ce n’était alors qu’un vague espoir.

3) Parlez-nous de la composition. L’exercice a-t-il été facile ? Chaque membre a-t-il pu participer ?
Au départ, les paroles racontaient une histoire, et puis on s’est rendu compte que cette contrainte réduisait beaucoup nos espérances. On en a donc réécrit la plus grande partie, composant plutôt sur un thème commun – à savoir la réflexion, sur soi-même et sur le monde qui nous entoure. Généralement, les cinq membres du groupe participent au processus de composition, mais, comme nous avons tous des références musicales et des points de vue différents, le résultat est à la fois frustrant et satisfaisant. Faire entrer différentes idées dans une même chanson tient plus du puzzle qu’autre chose – mais c’est souvent ce qui donne les meilleurs titres. Composer un album est compliqué – si c’est facile, c’est que vous devez encore évoluer en tant que musicien.

4) Des concerts sont-ils prévus ? Une tournée en Europe, peut-être ?
On vient de terminer une petite tournée estivale pour la sortie de l’album, et nous en programmons une nouvelle pour cet hiver. Quant à une tournée européenne, bien que ce soit très tentant, je ne crois pas que ce soit possible dans l’immédiat. On est étudiants, et on ne peut pas se permettre de manquer de longues périodes.

5) Pourriez-vous définir votre musique en un seul mot ?
C’est une question très difficile dans la mesure où notre musique comprend généralement beaucoup d’éléments. Nous composons rarement avec un genre particulier en tête ; disons plutôt que nous développons un sentiment. Si je devais donner un nom à notre genre, ce serait « progressif ».

6) Où trouvez-vous l’inspiration ?
Généralement dans ce que nous écoutons à ce moment-là. Je sais que certains d’entre nous ont écouté Periphery et Red Seas Fire durant la composition, ce qui a donné « Surrogate », l’un de nos titres les plus djent. Si je devais mentionner quelques sources me concernant, je dirais Lamb of God, Gojira et Meshuggah.

7) Nous vous remercions pour cet entretien. Avez-vous un mot à ajouter ?
Merci à vous d’avoir pris le temps d’écouter notre album, et nous espérons bientôt aborder en France !

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock
Hi CONTRITION ! Can you introduce your band to our french readers ?

Hello Pavilion666 and hi France! I’m Morten – Bass player in CONTRITION. The rest of the band is:
Nico Paidar – Vocals. Joshua Grant – Guitars. Andreas Koll – Guitars. Andreas Baarsoe – Drums.

It is your first release, how do you feel about that ?
It’s a very exciting and overwhelming feeling! Releasing a debut album have been a goal of ours for a long time, to be able to achieve this goal and take the band to a new level means a lot for us. The idea of releasing an album was actually tossed around a bit back in mid-2011 but usually only as wishful thinking.


What about the composition ? Was it an \"easy\" exercise, did each member participate to the all thing ?
The lyrics were originally written with a story in mind, but we found that this restricted us too much for our liking. So we actually re-wrote most of the lyrics and based them around a common theme instead – the theme being REFLECTIONS, either self-reflection or reflecting about the world around us.
Generally all five members participate in the writing process, but since we all have different opinions and musical preferences this often results in a very frustrating but also rewarding process. Having to fit all these opinions into one song and make it work the same time is more like a puzzle than anything – but it usually yields the best songs.
It should never be easy to write an album, if it’s easy - chances are you probably haven’t evolved as a musician.

Have you plan some concerts, a tour in Europe maybe ?
We recently finished a small summer tour supporting the release of the album and are planning a new one this winter. A Europe tour - as awesome as that would be, I don’t think it’s going to happen soon. We are all students and do not have the privilege to take out a few weeks of our schedule.

If you have to choose one word to define your music, which one would it be ?
That’s a really hard question since we usually include lots of elements in our music. We rarely make a song with a particular genre in mind, but more with a feel in mind. Should I define a genre it would be Progressive.

Where do you find your inspiration ?
Most of our inspiration comes from what we listen to in that period. I know some of the guys listened to Periphery and Red Seas Fire in the writing process, which birthed “Surrogate” one of the more Djent’y songs we have. If I have to name some prominent inspirations we are talking Lamb of God, Gojira and Meshuggah.

Thank you for your answers, one last word ?
Thanks a lot for taking the time to listen to the album and we hope to set foot in France soon!

PARTAGER :