Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
FRONTAL
CHRONIQUE FRONTAL - review
Contact groupe https://www.facebook.com/frontalband
Audio / Video
Mise en ligne le : 14 juin 2014  | Intervieweur : Pounk | Traducteur : Pounk

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
Réponse par Martyn Clement

1. Salut FRONTAL et bienvenue sur Pavillon 666! Pour commencer pourriez-vous nous faire une petite présentation pour nos lecteurs?

Frontal est un groupe de Deathcore progressif né de la rencontre de Martyn, Morgan et Romain, rejoins rapidement par Diego et Jonathan. Nous sommes tous de la région lyonnaise et nous avons fait notre premier concert en 2009, en première partie de Lamb of God.


2. Avant de vous pencher sur votre premier album le groupe a pas mal tourné, est ce que cela a influencé votre manière de composer et de concevoir vos morceaux?

Pas totalement puisque nous avons commencé par écrire des morceaux et nous les avons répétés puis joués en live. On écrit nos morceaux comme la plupart des groupes j'imagine. Romain ou moi écrivons un morceau en entier, puis on le retravaille tous ensemble.


3. Vous avez réalisé des premières parties plutôt "atypiques" et pour des groupes aux styles assez différents du votre, qu'est ce que ces expériences vous ont apporté humainement et musicalement parlant?

Frontal est un groupe relativement neuf au niveau de son expérience, on a fait assez peu de concerts, de très bons concerts mais peu. Par contre avec nos autres groupes, on a pu multiplier les expériences. Je crois que ce qui a le plus dynamisé le projet c'est le soutien de la SMAC « Les Abattoirs » qui nous a permis de roder notre show et connaître bien mieux le métier de la scène dans son sens large.


4. Comme évoqué plus haut, vous venez de sortir votre premier album intitulé "Death Eaters", pourquoi avoir choisi ce nom? que se cache-t-il derrière?

Death Eaters est le titre d'un morceau de l'album. Nous avons recherché qui pourrait être le « Death Eaters » de l'homme. Celui qui nuit à un écosystème se nuit à lui même, et l'abeille en est le parfait exemple. Le concept fait certes assez hippy, mais c'est quelque chose qui nous affecte tous dans le groupe.


5. Il y a-t-il un concept défini dans "Death Eaters"? Vous avez souhaité véhiculer un message en particulier ou les thèmes abordés sont plutôt au feeling selon l'inspiration du moment?

Tous les morceaux ont été composés séparément, nous n'avons pas voulu spécialement créer un concept. Pour un premier album, le but était déjà d'écrire de bons morceaux. Pour le second, il n'est pas exclus qu'on fasse quelque chose de différent.


6. En parlant d'inspiration on peut clairement remarquer que même si l'album est brutal et rentre-dedans, la technique n'est vraiment pas laissée pour compte, c'est quelque chose qui vient de vos influences, chacun apporte sa touche perso ou c'est plutôt une volonté commune d'obtenir cette alchimie sonore?

Le travail technique est quelque chose qui nous plait beaucoup, l'idée de départ était de faire une musique brutale et techniquement riche. Ensuite on ne peut pas se reposer que sur la technique, il faut que ça sonne, il faut que ça se chante et qu'il y ait un discours musical. On essaye de combiner tout ça.


7. Pour l'instant vous avez plutôt de bons retours? Certains morceaux ont déjà étés envoyés en live où c'est en projet? Vous avez des dates prévues pour assurer la promo sur le terrain?

Oui les retours sont très bons, ça fait énormément plaisir. Tous nos morceaux sont joués en live, ça demande un peu de travail personnel mais on écrit pour que ce soit faisable. Nous sommes en programmation de concerts pour la fin d'année. Pour l'instant nous jouons le 19 septembre avec Dagoba à Lyon et nous avons un festival en Novembre. D'autres concerts sur le mois de novembre sont en programmation.


8. En parlant d'avenir, il a des projets de prévus pour FRONTAL? L'envie d'un second album, des projets sur le long terme, tournées, des collaborations, clips?

Actuellement nous commençons l'écriture de nouveaux morceaux et nous programmons des concerts pour la fin de cette année.
Nous sommes aussi bien intéressés pour tourner notre premier clip. Nous espérons pouvoir réaliser ça avant la rentrée


9. Au niveau local sur Lyon ça se passe comment? L'ambiance est bonne? Vous êtes satisfaits de la scène locale?

La scène Lyonnaise a des petits bijoux !! Personnellement j'écoute de tout et voir passer des groupes comme Doppler, Ni, Poil, Nonsense... on se dit qu'on peut être bien plus mal lotis.
Et le public lyonnais est toujours au top, nous l'avons bien vu lorsque nous avons joué au Sylak Open Air, l'ambiance était dingue.


10. Pour finir auriez-vous un message à faire passer? Un remerciement, un coup de gueule ou encore un message aux fans qui vous suivent?

On remercie chaleureusement notre 6ème membre Olivier Didillion qui est notre ingé son. C'est avec lui qu'on a enregistré cet album, il a fait un travail excellent.


Encore merci à FRONTAL de s'être prêté au jeu! Et bien sûr vous pouvez retrouver la chronique de "DeathEaters" sur P666!

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :