Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
WINTEREVE
CHRONIQUE WINTEREVE - review
Contact groupe https://www.facebook.com/winterevemusic?fref=ts
Audio / Video
Mise en ligne le : 08 octobre 2014  | Intervieweur : NegativeHate | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1) Bienvenue sur Pavillon 666 WINTEREVE ! Présentez-nous donc votre projet !

Luggh : WINTEREVE est un groupe doom/deah mélodique né en 2013 autour de Mary (chant) et moi-même, sur les cendres d'un autre groupe dans lequel nous jouions tous les deux à l'époque. L'idée de départ était de monter un projet où nous pourrions mélanger nos influences pour créer une musique sombre et mélancolique qui nous plaise et qui nous corresponde totalement. Nous avons donc composé et maquetté des morceaux dans notre coin pendant plusieurs mois, jusqu'à ce que nous soyons prêts à enregistrer la démo "Première Danse Macabre" qui a vu le jour en février 2014.

2) J'ai donc vu qu'il y avait des live members, deux pour être précis. Pourquoi ne pas les prendre à plein temps ?


En fait nous avons ensuite été rejoints par trois musiciens, qui en effet constituent désormais le lineup live de WINTEREVE. Le premier est un batteur de notre connaissance, Carl (PSYCHORAISERS, MORBID CULT), qui nous avait déjà aidés pour l'enregistrement de la démo. Lorsque nous avons décidé que les morceaux méritaient d'être défendus sur scène, il a naturellement été ok pour intégrer le groupe, bientôt suivi par Sébastien (basse/chant, ex-EVERSHADE, ex-CREMATORIUM) et Didier (guitare/chant, GHORD, ex-ASSHOLE).


3) Du coup, comment créez-vous vos musiques ?

En règle générale, j'amène les mélodies et les riffs principaux et Mary compose les lignes de chant par-dessus. Lorsque le morceau commence à prendre forme, il est joué en répétition avec le groupe et nous travaillons ensemble sur la structure définitive et les arrangements.

4) Parlons donc du CD. La jaquette ainsi que le son sont tous les deux très typés underground (presque aucune com', mise en page brute ...). Nous en concluons que c'est un choix personnel ?

D’abord, je tiens à préciser qu’on parle d’une première démo ! En format digipack, certes, avec un livret huit pages, des photographies originales de Mary et les textes des morceaux, mais une démo quand même ! Pour le visuel, on voulait quelque chose de sobre et beau, sombre et triste, qui soit en adéquation avec le style de WINTEREVE, et je crois que nous avons réussi. C’est peut-être cette sobriété que tu appelles « mise en page brute » ? Là où tu as raison, c’est qu’en effet WINTEREVE est un groupe underground, et fier de l’être ! Alors oui, la démo a été enregistrée en home studio, la prod n’est pas parfaite, mais le résultat est loin d’être inaudible comme tu l’as écrit dans ta kro, et puis de toute façon ce qui prime avant tout c’est la musique, non ? Le but de ce premier enregistrement est simplement de partager ces six morceaux dont nous sommes très fiers et de faire circuler le nom du groupe. C’est un acte de naissance, pas un aboutissement.


5) Pour ce qui est de la production, comme je l'ai dit dans ma chronique, certaines parties chantées semblaient sonner faux. Je m'explique, le chant lyrique et les instruments mélangés ensemble donnaient des dissonances. Cela s'explique-t-il par le fait que l'enregistrement soit une autoproduction ?

Mary : Je n'avais effectivement pas compris tes affirmations dans ta chronique quand tu parlais de chant qui devait être retravaillé car il sonnait faux... Je ne savais pas si tu me suggérais de prendre des cours de chant ou si tu parlais du son qui devait être retravaillé... Je te concède que le son est celui d’une autoprod mais si une note est juste, quelle que soit la qualité du son, elle restera juste... Pas mise en valeur, étouffée... mais juste... Après si c’est une question de son, effectivement c’est subjectif et ça dépend de ce à quoi ton oreille est habituée, par contre pour ce qui est de la justesse, il n’y rien de subjectif, je dirais même que c’est mathématique, c’est juste ou c’est faux…

6) Pont-à-Mousson est une ville très fertile au niveau de la scène musicale. Pourquoi ne pas nous donner quelques collaborations ?

Oui, je pense que la proximité avec Metz et Nancy doit jouer aussi. En tout cas Pont-à-Mousson peut se vanter d’avoir une association active, PamArea54, qui gère d’ailleurs les locaux où on répète, et qui soutient la scène locale.


7) Pour le futur, vous envisagez de réaliser un clip pour la musique “Shattered Illusions”. On peut avoir quelques infos ?

Oui le tournage se fera à l’automne. Mais je ne peux pas en dire plus pour l’instant, encore un peu de patience…


8) Toujours dans le futur, vous parlez d'un prochain opus. Avons-nous le droit à une date de sortie approximative ?



Nous avons déjà plusieurs nouveaux morceaux qui vont être rôdés sur scène jusqu’à la fin de l’année, et nous prévoyons de commencer les enregistrements début 2015.

9) Pour ce qui est de la com' (et oui encore !), est ce que vous nous réservez une petite tournée ou quelques dates ?

Oui, WINTEREVE donnera son premier concert avec cette formation le 8 novembre au No Man’s Land, pour ceux qui connaissent c’est un café-concert à la frontière luxembourgeoise.


10) Bon et bien cette interview touche à sa fin. Je m'excuse pour les imprécisions faites sur la chronique, votre page Facebook m'a induit en erreur (Mary et Seb étaient au chant). Merci pour tout, je vous laisse le dernier mot !

La magie de Facebook a encore frappé ! Alors que le bon vieux cd et le kit presse qu’on a envoyés à P666 avaient toutes les réponses à tes interrogations ! Facebook n’a pas fini de faire des victimes, mais malheureusement de nos jours on est obligés de faire avec…



Encore merci à P666 pour le soutien !

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :