last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine THE BROWNING - Burn This World [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (44.30) | Metal Techno
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.earache.com/
Contact groupe https://www.facebook.com/TheBrowningOfficial http://www.myspace.com/thebrowningproject
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 04 octobre 2011
Chroniqueur : Chart

Il n’aura pas fallu plus de trois ans à ce groupe texan pour se faire remarquer. Depuis 2008 le groupe n’a tout de même pas chômé. On compte déjà à leur actif une démo éponyme suivie de 2 EPs, ce qui constitue déjà un bon début pour un groupe de cette envergure. Il n’aura pas fallu longtemps non plus à "EARACHE" pour remarquer et signer ce groupe. EARACHE, toujours à la pointe de l’avant-gardisme… Oui, car THE BROWNING n’arrive pas sur le marché sans quelque chose de nouveau à nous proposer. Cette formation parvient à faire fusionner des styles très différents et à rassembler des publics que l’on a rarement l’habitude voir se côtoyer facilement. En effet, prenez du "hardcore", du" metal extrême" et mélangez tout ça avec un panel très large de "techno" et autres musiques électroniques et vous obtenez un album absolument remarquable… Vous voyez ce que je veux vous dire ? Non ? Normal, ça n’avait pas encore été fait avec un tel résultat !

La production de cet album est forcément particulière car il est difficile d’imaginer que le groupe ait eu envie de privilégier son style "techno" ou son style "metal" au détriment de l’autre. On a un résultat qui allie autant l’énergie du metal que celle de la techno. On imagine la difficulté que cela a du représenter car les fréquences guitares étant parfois assez proches de celles de l’électronique, il faut alors savoir trouver le bon dosage. Je pense qu’il n’aurait pas du tout été possible d’obtenir quelque chose dans cet esprit il y a encore quelques années, même s’il faut reconnaître qu’une certaine scène "metal industriel" est arrivée à un résultat particulièrement convaincant. Mais ici, c’est un peu différent. C’est presque comme si un groupe de metal jouait de la techno. La démarche est différente de ce que l’on a pu entendre avec des groupe tels que MINISTRY, NINE INCH NAILS ou encore FRONT LINE ASSEMBLY, DIE KRUPPS…

Ces 13 morceaux ne vous laisseront en aucun cas indifférent. L’heure n’est plus au cloisonnement, on ouvre les frontières et on commence par un morceau de 2 minutes « No Escape » que l’on considèrera comme une introduction à ce nouvel univers. On remarquera déjà une volonté de plonger l’auditeur vers quelque chose de vraiment singulier. « Not Alone » remet un peu les choses en place mais vous aurez compris qu’il s’agit d’une musique que vous n’entendrez nulle part ailleurs. Un public assez large pourrait apprécier le style mais il y a plus de chances pour que ce soit le public metal et non le public techno qui apprécie le plus la chose. En effet, le public metal est déjà habitué aux claviers et autres effets en tout genre, tandis que le public techno est certainement moins familier de ces voix gutturales et ces grosses guitares. « Bloodlust » fait déjà énormément pencher la balance du côté metal avec ces breaks et ces parties bien écrasantes. Pourtant les introductions telles que celle de « Standing On The Edge » sont pourtant bien ancrées dans le monde de la techno et la dance. Que ce soit du côté de RAMMSTEIN à ses débuts, PAIN, SAMAEL et d’autres, on n’était jamais allé aussi loin dans l’utilisation de beats et de sonorités de la sorte. On compte sur cet album des titres d’une efficacité rare, « Burn This World », « Forgotten », « Time Will Tell », « Tragedy Of Perfection”… L’ambiance se fait parfois plus lourde avec notamment “Ashamed” mais ce n’est sans compter sur quelques riffs bien rapides tout de même.

Les plus ouverts d’esprit ont tout intérêt de se ruer sur cet album. La prise de risque est rare et proposer quelque chose de nouveau dans ce registre est parfois dangereux pour les groupes. Cette fois-ci le pari est réellement tenu. THE BROWNING est un groupe à découvrir de toute urgence. Il ne reste plus qu’à attendre une éventuelle tournée européenne qui je le pense, devrait s’avérer dévastatrice.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
THE BROWNING - Isolation THE BROWNING - Geist

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
PORN [Lyon - 69] > 25-04-2019
PORN [69] 25-04-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Ekaterina
Ekaterina (74)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours