CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DEMONICAL
Servants Of The Unlight [ 2007 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 32.06 - Style : Death Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.cyclone-empire.com
Contact groupe : http://www.demonical.net http://www.myspace.com/thedemonicalhorde
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 06 mai 2007 - Chroniqueur : EVIL PRIEST
 

DEMONICAL. Un nom assez passe-partout pour un groupe de Metal extrême. On hésite : « est-ce que je connais ? Est-ce un vieux groupe ? Ce nom me dit tout et rien à la fois … ils viennent d’où ? De Suède ? Ah oui … J’y suis, le groupe formé par Martin et ses compères, les ex-Centinex … Ok ». On peut donc s’attendre à un Death Metal de haute volée.

Petit retour en arrière : il y a tout juste un an, le 2 avril 2006 (ils sont fort bien documentés ces rédacteurs de Pavillon 666 …), on apprenait par une triste missive postée sur leur site que le groupe Centinex rendait les armes … Quel choc pour une génération d’inconditionnels du Death Metal suédois qui avait suivi le groupe avec le plus vif intérêt pendant 16 ans ! Centinex était unique car ils ont précédé l’éclosion du mélo-death et ont gardé, tout au long de leurs riches années d’existence, une particularité qui leur a toujours permis de faire la différence ! Ils avaient cette touche unique faite d’agressions, de mélodies épiques (jamais mielleuses !) et d’ambiances quelque peu cosmiques … D’album en album, ils avaient toujours su renouveler leur inspiration, si bien que la carrière de Centinex était et reste en tout point exemplaire.
Fin d’une ère, donc, la page Centinex est tournée. Mais dès le décès de cette entité, Martin (bassiste et leader) et ses amis nous promettent de revenir sur la scène Death Metal, plus radicaux que jamais. DEMONICAL était donc en gestation.

Première impression, visuelle, le logo de ce nouveau groupe annonce la couleur : ce sera du Death Metal, radical, à l’ancienne, bannissant toute forme de modernité. Un projet « old-school » comme on dit.
La pochette de « Servants Of The Unlight » ne viendra pas contredire cette impression. A noter que l’alliage pentacle / crâne / démon tranche très nettement avec les dernières illustrations de Centinex, résolument tournées vers un trip spatial et stellaire …
Avec DEMONICAL, on reste dans le domaine du Death Metal, certes, mais cette fois-ci dans son essence primitive, malsaine et méchante.
l’album est très homogène, parfois un peu répétitif. Les morceaux se succèdent avec puissance et persuasion. Les musiciens n’en sont, en effet, pas à leur coup d’essai. La grosse passion et inspiration de DEMONICAL, c’est, on peut le dire, les vieux Dismember, Carnage et autres Crematory (suédois). Aux détours de certains morceaux, une touche de Death Metal US se fait sentir ; et se marie très bien avec le corps musical, majoritairement d’obédience scandinave, de l’album.

Un excellent recueil de Death Metal, donc, comme on pouvait s’en douter de la part de ces formidables musiciens. Je regrette cependant la période de Centinex car il y avait avec ce feu groupe un élan imparable d’originalité et d’énergie que l’on ne retrouve ici que dans une forme limitée, voire amputée. Une excellente acquisition pour tous les combattants ultimes de « l’Ancient Death Metal. »





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DEMONICAL - Hellsworn DEMONICAL - Death Infernal DEMONICAL - Darkness unbound

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut