last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine IRON MAIDEN - From fear to eternity [ 2011 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (75.55 et 77.3) | Heavy metal
Informations Double best of de la période 1990-2010
INTERVIEW
Contact label http://www.emimusic.fr
Contact groupe http://www.ironmaiden.com/ http://www.myspace.com/ironmaiden
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 02 juin 2011
Chroniqueur : Oceancloud

Fichtre! Encore un best of de la vierge de fer, que va t-on bien pouvoir en faire? Caler un meuble? Jouer au frisbee? Parce qu'après l'excellent "Best of the beast", le ludique "Ed hunter", l'affreuse "Edward the great" et le dispensable "Somewhere back oin time" (j'en oublie peut être...) et les légions d'albums live, le fan ne sait plus où donner de la tête, et surtout à qui donner ses deniers durement gagnés. Faut il succomber une fois de plus au charme des anglais?

Encore une compil', encore une pochette hideuse (Derek, reviens!!!). D'aspect peu engageant, cet énième best of présente pourtant une caractéristique inédite: il ne rassemble que des titres de la période 1990-2010, autrement dit, les deux décennies les plus décriées du groupe. Pas de grand classique historique, donc, mis à part peut être les titres de "No prayer for the dying" (bof, sont-ce vraiment des classiques, ces bancals "Tailgunner", "Holy smoke" et "Bring your daughter..."?) et "Fear of the dark" (toujours les trois mêmes, immortels). Et pourtant il a bien fallu sélectionner la crème de la crème de cette période houleuse pour remplir un double CD.
Alors, qu'on se mette d'accord tout de suite, un "best of" de Maiden n'a strictement aucun sens, car chaque fan possède sa propre playlist de morceaux de génie. Autant vous dire que la tracklist de ce disque fera hurler la plupart des fans ("ou il est "Out of the silent planet"?", "Qu'est ce qui fout là "El dorado???"", "Pourquoi j'ai pas mon "Fortunes of war"?"...), si tant est qu'ils se donnent la peine de la regarder.

Au menu: les sans surprises singles des différents albums et la plupart des morceaux les plus épiques ou tortueux du Maiden "post-seventh son". Je doit bien avouer qu'aucun des albums de ces deux dernières décennies n'ont fait l'unanimité, Maiden a quand même composé quelques perles qui méritent leur place au panthéon ("Paschendale", "Sign of the cross", ""For the greater good of god", j'en passe et des meilleurs). Cette compilation a même le mérite de m'avoir fait redécouvrir certains morceaux qui étaient passés à la trappe avec l'album correspondant. Car il faut bien avouer que Maiden n'a jamais réussi à retrouver la pèche d'un "The trooper" ou l'âme d'un "Rime of the ancient mariner" par exemple. D'où des disques bien souvent en demi teinte, artificiellement rallongés (arrêtez de vouloir à tout prix remplir les CD entièrement) et en pilote automatique. Mais chacun fera son petit tri, selon sa propre playlist.
Au final, sur la forme, ce best of est aussi inutile que les autres, mis à part "Best of the beast" qui, pour rappel, présentait outre un packaging chatoyant, une tracklist chronologique et des inédits enthousiasmants. Ici, rien de tout ça, juste un étalage de morceaux déjà connu, placés en vrac, avec une pochette moche. Inutile pour les vrais fan, fausse bonne idée pour les néophytes: on ne découvre pas Maiden avec les albums d'après 1990!!!. Point.

Un dernier mot pourtant pour signaler un scandale: le négationnisme dont Maiden fait preuve au sujet de Blaze Bayley. Malgré que trois des morceaux enregistrés avec lui soient présents, on ne l'entend pas une seule fois chanter car ces titres sont en versions live avec Bruce Dickinson (qui en fait des tonnes)! Certes Blaze n'a pas vraiment brillé avec Iron maiden, mais "Man on the edge", "Sign of the cross" et "The clansman" devaient quand même beaucoup à sa voix grave et sombre. Ce pauvre Blaze ne mérite pas, à mon avis, d'être ainsi rayé de la carte, même si c'est sans doute pour raison contractuelle.

Encore un double best of en circulation pour attirer le fan naïf. Ne vous laisser pas prendre, votre collection peut très bien se passer de ce genre de produit, qui même pour le prix d'un simple album, ne mérite pas l'investissement. Payez vous plutôt tous les albums et faites votre playlist vous même, au moins vous en serez satisfaits à 100%.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
IRON MAIDEN - A matter of life and death IRON MAIDEN - The Final Frontier IRON MAIDEN - En vivo! IRON MAIDEN - Maiden england'88 IRON MAIDEN - Maiden england'88 IRON MAIDEN - The book of souls

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
Le 17 juin 2011 - avalon a posté le commentaire :

c'est exactement la periode ou maiden s'est perdu et où les albums sont les plus médiocres donc.....


 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
COMBICHRIST [Lyon - 69] > 05-07-2019
COMBICHRIST [69] 05-07-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Sabrina
Sabrina (46)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours